aide
RSS
mon panier
mon compte
les lettres d'information

Recherche avancée

 

Étude sur le mouvement communaliste

Étude sur le mouvement communaliste

Suivi de La Commune et la Révolution

Gustave Lefrançais



Résumé   |   Fiche technique

« La Révolution du 18 mars... avait pour mission de faire disparaître le pouvoir même ; de restituer à chaque membre du corps social sa souveraineté effective, en substituant le droit d'initiative directe des intéressés, ou gouvernés, à l’action délétère, corruptrice et désormais impuissante du gouvernement, qu’elle devait réduire au rôle de simple agence administrative. »

Gustave Lefrançais, élu à l’assemblée communale par le 4e arrondissement, n’entend pas, à proprement parler, écrire, dès décembre 1871, une histoire « immédiate » de la Commune. Communiste, ou plutôt collectiviste « anti-autoritaire », proche (mais en aucun cas disciple) de Bakounine, il raconte l’événement tel qu’il l’a vécu, et interprète la révolution du 18 mars comme la première expérience « an-archiste » de gouvernement populaire, qui doit faire disparaître, au nom de la souveraineté du peuple, tout pouvoir d’État. Tel doit être désormais le programme de toute révolution socialiste à venir.

Jacques Rougerie



Nous vous suggérons aussi

autres titres dans la collection
Critique de la politique






 ©2018 klincksieck.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS      powered by GiantChair