aide
RSS
mon panier
mon compte
les lettres d'information

Recherche avancée

 

Études de linguistique appliquée - N°1/2015

Études de linguistique appliquée - N°1/2015

La dictionnairique


Coordonné par Mariadomenica Lo Nostro et Christophe Rey.


Résumé   |   Sommaire   |   Fiche technique

Christophe REY, Dictionnairique et édition au siècle des lumières
Résumé : À travers l'évocation du contexte lexicographique des Lumières et plus particulièrement un retour sur les conditions d'élaboration et de publication de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et de l’Encyclopédie Méthodique de Charles-Joseph Panckoucke, cet article se pro-pose de mettre en évidence ­l’omniprésence de la dictionnairique au cœur même de ces publications de renom. Objet de consignation et de diffusion des savoirs, le dictionnaire, y compris sous sa forme encyclopédique, s’est également toujours imposé comme un objet commercial pour le-quel la dimension dictionnairique a joué un rôle bien plus important que nous ne le pensions.

Mariadomenica LO NOSTRO : Une dictionnairique possible pour les nouveaux dictionnaires
Résumé : Après avoir analysé et évalué, dans « La dictionnairique bilingue, astuces et suggestions », les principales contraintes propres à la dictionnairique bilingue, cet article s’interroge : y a-t-il encore une dictionnairique possible pour les dictionnaires « sans bornes », les plus difficiles à concevoir, que sont les numériques ?

Camille MARTINEZ : Un projet lexicographique évolutif servi par ses aspects dictionnairiques : la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française
Résumé : Cet article présente les résultats de la comparaison de différentes versions du texte du Dictionnaire de l’Académie française, dans sa neuvième édition en cours de parution. Depuis le premier fascicule de 1986 jusqu’au 43e paru en 2012, en passant par les trois tomes déjà parus (1992, 2000, 2011), leurs rééditions en petit format, le site internet de l’ATILF et celui de l’Académie française, le dictionnaire se décline dans une pluralité de versions, et son texte fait l’objet de modifications, parfois importantes, notamment en ce qui concerne la nomenclature et l’orthographe. Au fil de ses rééditions (avant même son achèvement), le projet lexicographique de la neuvième édition du dictionnaire ne cesse de s’affiner.

Philippe REYNÉS : Le marquage des régionalismes lexicaux dans les dictionnaires catalans : entre dictionnairique et politique linguistique
Résumé : Après avoir tracé selon un ordre chronologique un rapide historique de la lexicographie catalane (et valencienne), puis avoir donné quelques exemples de problèmes que peut poser la consignation de la richesse dialectale, cet article, laissant de côté l’étude du foisonnement lexicographique pré-institutionnel, se concentrera sur la production lexicographique moderne et institutionnelle c’est-à-dire celle qui, se fondant sur les normes orthographiques officielles de 1913, voit le jour en 1932 avec le dictionnaire de Pompeu Fabra et qui, s’éclipsant durant la longue paren-thèse franquiste, reprendra dans les années 80 avec la publication des divers dictionnaires de l’Encyclopédie Catalane (DEC) et surtout des deux éditions du Dictionnaire de l’Institut d’Études Catalanes (DIEC). Il y sera étudié succinctement, à partir de quelques exemples tirés des dictionnaires monolingues de référence (institutionnels ou non) et de quelques dictionnaires bilingues (catalan-français/français-catalan), l’évolution du marquage diatopique pour constater sa simplification, son homogénéisation et conclure à une intention d’uniformisation à des fins de représentation géopolitique de la langue.

Christine JACQUET-PFAU : Élaboration et destinée d’une encyclopédie à la fin du XIXe siècle : les trente-et-un volumes de La Grande Encyclopédie. Inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts par une société de savants et de gens de lettres (1885-1902)
Résumé : Les analyses dictionnairiques concernent traditionnellement davantage les dictionnaires de langue que les encyclopédies. Est-ce à dire que ces dernières échapperaient pour l’essentiel à une telle approche ? Cet article se propose de montrer, à travers La Grande Encyclopédie publiée à la fin du XIXe siècle, sous l’autorité d’une « Société de savants et de gens de lettres », parmi lesquels le chimiste Marcelin Berthelot, que le genre encyclopédique entre aussi dans un projet qu’il est nécessaire d’aborder de différents points de vue : sa naissance, son élaboration liée à des contraintes humaines, financières, sociétales et sa mise en œuvre linguistique et métalinguistique. Une description dictionnairique doit donc rendre compte des contraintes qui ont pesé sur son élaboration, des choix qui ont présidé à sa rédaction et des modes de mise en page et en texte qui font aujourd’hui de La Grande Encyclopédie un passionnant témoignage sur la fin du XIXe siècle, un relevé précis et précieux des connaissances ainsi qu’un intéressant révé-lateur d’une terminologie émergente.

Giovanni DOTOLI, Celeste BOCCUZZI : Art et artisanat du dictionnaire entre passé et avenir
Résumé : Le dictionnaire regardera l’avenir, les pieds enfoncés dans son riche passé. Il sera multiculturel : il décrira la langue française telle qu’elle est dans chaque zone du monde et dans les régions de l’hexagone, sur le plan phonétique et sémantique. Ce sera un dictionnaire de la diversité : livre de la synthèse, et texte-somme de la langue. Il est indispensable de trouver un équilibre entre multimédia, hypermédia, interactivité et humanisme, celui-ci étant le cœur du dictionnaire. Les mille et une ressources des bases de données textuelles peuvent se marier avec la force de la tradition, de la culture et de la littérature.



Nous vous suggérons aussi

Product image
La Presse
Produit, production, réception
Edition 1988
 
autres titres de la revue
Études de linguistique appliquée

Autres titres rélatifs à
Linguistique : Dictionnaire





 ©2017 klincksieck.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS      powered by GiantChair