aide
RSS
mon panier
mon compte
les lettres d'information

Recherche avancée

 

La Sagesse vient de l'ombre

La Sagesse vient de l'ombre

Dans les jardins de Sicile




Résumé   |   Sommaire   |   Critiques   |   Fiche technique

L'œuvre littéraire d'Édith de la Héronnière a pour terreau la pratique d'un art majeur : celui de l’ « égarement ». En s’égarant, on risque bien moins de se perdre que de rencontrer. Et lorsqu’on se trouve en Sicile, ce sont les jardins qui surgissent, ahurissants d’aspect et de tons, au beau milieu des chemins titubants de chaleur.

Édith de la Héronnière nous conduit ici au cœur des mythiques jardins siciliens, ancrés dans une histoire lointaine au parfum oriental. Ces oasis, à la flore si riche en espèces, en couleurs, en odeurs, ont souvent quelque chose d’un peu fou, à l’image du labyrinthe de Donnafugata où l’on peut se perdre à jamais.

Le point commun de tous ces jardins est sans doute l’exubérance créatrice. Derrière les clôtures, la nature n’a pas seulement fait germer le génie botanique ; elle a aussi produit le génie poétique et littéraire. Car nous sommes sur les terres de Lampedusa ou de Lucio Piccolo, et dans les pas de Goethe ou de Dumas. Sous les ficus géants, pétrifiés de soleil, s’étale l’ombre de la mort avec laquelle les Siciliens ont très lentement, note après note, composé une sorte d’« hymne au silence », chantant ainsi leur singulière sagesse.

X.C.



Nous vous suggérons aussi

Product image
Journal d'un botaniste-jardinier (1775-1792)
Un Écossais en France à la fin de l'Ancien Régime
Thomas Blaikie
Edition 2016 - numéro 1
 
autres titres dans la collection
De natura rerum

Autres titres rélatifs à
Littérature : Littérature de voyage
Art-esthétique

tags
littérature, botanique, Flore, Jardin, Nature, Sicile, Voyage





 ©2017 klincksieck.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS      powered by GiantChair