aide
RSS
mon panier
mon compte
les lettres d'information

Recherche avancée

 

Le documentaire et ses faux-semblants

Le documentaire et ses faux-semblants




Résumé   |   Sommaire   |   Critiques   |   Fiche technique

Qu'est-ce qui distingue, à l'écran, le monde réel d'un monde fictionnel ? Entre ceux qui croient aveuglément à l'objectivité des prises de vues (actualités ou archives) et ceux qui, n'y voyant que « mise en scène », leur dénient toute vérité, le chemin, où se croisent réel et imaginaire, est étroit. Aucune prise de vue ne saurait à elle seule prouver un quelconque événement, mais elle montre bien quelque chose du monde à un certain moment. Il convient donc de l'interroger sur son sens, sur ce qu'elle a capté, voulu montrer, sur les circonstances qui la commandent et qu'elle relate plus ou moins, et de se demander comment elle se « donne à croire » au spectateur.
Cet essai tente de clarifier la distinction (et parfois le mélange) entre documentaire et fiction, pour élargir la palette des traits discriminants (ou communs). François Niney y montre qu'elle repose sur la relation du filmeur au filmé, sur la tournure de la mise en scène et du montage, sur la façon qu'a le film de s'adresser au spectateur et de l'inciter à voir notre monde commun ou bien un monde ajouté.



Nous vous suggérons aussi

Product image
Cinématière
Arts et cinéma
Sébastien Rongier
Edition 2015 - numéro 86
 
autres titres dans la collection
50 questions

Autres titres rélatifs à
Cinéma

tags
documentaire
cinéma





 ©2017 klincksieck.com        Mentions légales       Conditions générales de vente       Liens        RSS      powered by GiantChair