Molière ou l'esthétique du ridicule

Molière ou l'esthétique du ridicule
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Cet ouvrage propose une interprétation globale de l'œuvre de Molière à partir d'une interrogation sur le secret de sa poétique. Il suggère que ce secret consiste dans la conjonction entre deux ambitions contradictoires : celle de peindre les mœurs de son temps, qui implique la vraisemblance ; celle de donner à rire, qui suppose l'outrance de la caricature.
Pour les combiner, il a suffi au poète de considérer que les difformités caricaturales sont le fait de ses modèles humains et de leurs extravagances : dès lors que la réalité sécrète elle-même du ridicule, c'est le respect de la vraisemblance qui requiert l'outrance comique.
Le livre inventorie les composantes de l'esthétique du ridicule qui découlait de cette optique. Il définit l'éthique du naturel, de la lucidité, de l'élégance, incarnée elle aussi sur la scène comique pour donner relief aux incongruités et aux folies humaines. Il envisage de nouvelle venue la philosophie de la nature, ou plutôt la sagesse naturelle et hédoniste qui constitue l'horizon de cette confrontation.
Il s'achève par une interrogation sur « l'humanité comique » selon Molière, sur l'anthropologie qui fonde sa vision.
S'en dégage une image renouvelée de son œuvre, fondée sur l'analyse historique des modèles intellectuels et esthétiques de son temps, sur l'examen de ses textes théoriques, sur l'étude précise et comparée de ses pièces.

Biographies Contributeurs

Patrick Dandrey

Né en 1950, Patrick DANDREY est professeur (classe exceptionnelle) à l'Université de Paris-Sorbonne, membre de l'Académie des arts, lettres et sciences humaines de la Société Royale du Canada et président de la Société Jean de La Fontaine. Il a été professeur invité des universités de Moscou et Saint-Pétersbourg (1998), de Columbia (2003) et Chicago (2004-2005), de Lausanne (2006) et Cluj-Napoca (2007). Il a consacré une quinzaine d'études et essais à la littérature française du 17e siècle et à l'histoire de la mélancolie, notamment — La Fontaine , La Fabrique des Fables (Klincksiek, 1991 et PUF, 1996), La Fontaine ou les métamorphoses d'Orphée (Gallimard, 1995 ) ; — Molière : Molière ou l'esthétique du ridicule (Klincksiek, 1992), La Médecine et la maladie dans le théâtre de Molière (Klincksiek, 1998) ; — la rhétorique : L'Éloge paradoxal de Gorgias à Molière (PUF, 1997) ; — la mélancolie : Les Tréteaux de Saturne (Klincksieck, 2003), Anthologie de l'humeur noire (Gallimard, 2005). Il a édité une douzaine de textes (notamment Corneille, Polyeucte, Racine, Andromaque, Molière, L'École des femmes, L'Étourdi, Sganarelle, George Dandin), organisé vingt-cinq colloques, dirigé une vingtaine de collectifs et publié une centaine d'articles.

Extrait

http://bd-biblio-onix.bldd.fr/MEDIA/MediaSpace/ABE718A1-358A-4B54-8233-2A30C0282D31/3/7c12436c-2ced-4481-a289-20f37a388cd2/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-de-penser-l-argent-34-on-a-vole-ma-cassette-l-argen