De la Peinture de paysage dans l'Allemagne romantique

De la Peinture de paysage dans l'Allemagne romantique

Notes de : Liliane BRION-GUERRY
Introduction de : Marcel BRION
Traduit par : Erika DICKENHERR, Alain PERNET, Rainer ROCHLITZ

Livre broché 25,00 € Temporairement indisponible. Être prévenu de la disponibilité ?
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Depuis leur publication en 1831, les Neuf lettres sur la peinture de paysage du naturphilosoph Carl Gustav Carus ont été universellement considérées comme le fondement théorique de l'esthétique du paysage romantique allemand.
Médecin, naturaliste, géologue, auteur de traités sur l'inconscient et les rêves où il devance les ouvrages les plus modernes sur ces questions, ami de Lorenz Oken et de Humboldt, de Kleist et de Tieck, sa pensée est également proche de la philosophie de l'identité de Heinrich Gottlieb von Schubert et de l'idéalisme de Schelling.
Le présent volume exprime sa position de savant et d'artiste — il a peint 400 tableaux — en face de la nature, son souci de la connaître dans ses structures intimes, son aspiration à s'unir à elle dans une sorte de communion à la fois physique et mystique. Ce que dit bien le mot qu'il a employé pour définir la « peinture de paysage » mot intraduisible en français, Erdlebenerlebnis (expérience de la communion avec la vie de la terre) et Erdlebenbildkunst (art de la représentation de la vie de la terre).
Ont été joints ici la traduction de son texte capital sur la Physiognomonie de la montagne et plusieurs extraits des Écrits et lettres de Caspar David Friedrich dont la pensée et l'esthétique ont fortement influencé et souvent inspiré celle de Carus.

Biographies Contributeurs

Carl Gustav CARUS

Peintre, médecin, savant naturaliste et « Natur-Philosoph ». Médecin à la cour et conseiller d'Etat (1827), ses travaux en biologie, l'influence de Goethe et de l'école romantique l'amenèrent à accorder une place importante à l'instinct et à l'inconscient dans la vie psychique.

Caspar David FRIEDRICH

Peintre romantique.

Liliane BRION-GUERRY

Historienne de l'art, directeur de recherche au CNRS. Docteur ès lettres (1947). Epouse de Marcel Brion (1895-1984).

Marcel BRION

Homme de lettres, spécialiste de la Renaissance italienne et du romantisme allemand. Historien de l'art. Membre de l'Institut, Académie française (élu en 1964). Epoux de Liliane Brion-Guerry (1916-2006).

Erika DICKENHERR

Traduit de l'allemand en français.

Alain PERNET

Traduit de l'allemand en français.

Rainer ROCHLITZ

Philosophe. Chargé de recherches au CNRS, directeur de séminaires à l'Ecole pratique des hautes études en sciences sociales et à l'Université européenne de philosophie. D'origine allemande, naturalisé français.