Vie et mort du tableau 2.

La peinture contre le tableau

Vie et mort du tableau 2.
  • 200 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13.6 x 21 cm
  • 50 questions
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252034798
  • Code distributeur : 26692
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Depuis une quarantaine d'années, les artistes sont de plus en plus nombreux à abandonner un support, le tableau, qui paraissait éternel au point qu'on oublie qu'il n'a pas toujours existé, abandon que certains perçoivent comme une trahison de la peinture. L'objet de ce livre, ou plutôt des deux volumes qui le composent et qui peuvent être lus séparément (Genèse d'une disparition et La peinture contre le tableau), est d'aller voir si l'histoire du tableau recèle quelques lumières qui pourraient éclairer les ombres de l'art d'aujourd'hui. À partir des interrogations de l'amateur éclairé contemporain, ils explorent la longue durée, de 1273 (Cimabue peint le crucifix d'Arezzo) à 1973 (mort de Picasso).

La peinture contre le tableau observe la bataille de la peinture contre elle-même, de la fin du XVIIIe siècle au début des années 1970.

Biographies Contributeurs

Laurent WOLF

Laurent Wolf est correspondant général à Paris du journal suisse de langue française Le Temps depuis septembre 2001 et chercheur associé au Centre de Recherche sur les Arts et le Langage, équipe Fonction Imaginaires des Arts et de Littératures (EHESS-CNRS/France). D'abord journaliste indépendant critique d'art pour Le Nouveau Quotidien, il a participé à la création du Temps en tant que chef de rubrique à partir de 1997. Il a écrit dans de nombreuses revues spécialisées en arts, et collabore très régulièrement à la revue Études (rubrique « Expositions »). Il a réalisé des recherches en sociologie urbaine, sociologie de l'architecture et sociologie de l'art et enseigné ces matières dans plusieurs hautes écoles et universités françaises. Il a également été enseignant dans la seule école publique supérieure de design française (ENSCI). La peinture a été sa principale activité personnelle et professionnelle de 1971 à 1991..