L'Art de parler

Anthologie de manuels d'éloquence

L'Art de parler
  • 361 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 14 x 20 cm
  • Cadratin
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252034385
  • Code distributeur : 24681
  • Export ONIX 3.0

Texte établi par : Philippe-Joseph SALAZAR

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Rhétorique, éloquence, art de parler, art oratoire : autant de termes que la tradition antique, aux sources de la démocrate athénienne ou de la république romaine, rassemblait dans une formule : « savoir-faire citoyen » (scientia civilis). L'art de parler, en public et entre égaux, inventé par les sophistes grecs, affiné par les orateurs romains, était le levier principal de la vie en commun. La Révolution y reviendra, lors de joutes oratoires qui étonneront, effraieront, enthousiasmeront l'Europe. Entre ces deux tempos de la civilisation politique européenne, l'Athènes, du VIe siècle av. J.-C. et la France de 1789, l'art de parler s'épanouit, il invente de nouvelles formes, il s'adapte aux Empires et aux Eglises. Longtemps ancré dans une culture orale puis, dès le XVIe siècle, cohabitant avec la culture du livre qui lui empruntera l'essentiel de ses effets, l'art de parler — la rhétorique, l'éloquence, l'art oratoire — est cultivé, enseigné, propagé jusqu'à l'époque d'un Jean Jaurès.
Les médias de masse, qui contribuèrent ensuite à éloigner l'individu de la prise de parole, commencent, de nos jours, à revenir aux méthodes oratoires. Cette anthologie offre donc un panorama des moments essentiels de la longue histoire de l'art rhétorique, de Platon à 1930, coups de projecteur éclairant successivement les moments clefs, les débats et les pratiques qui placèrent le « métier de la parole » (rhetorikè technè) au centre de la culture politique européenne.

Biographies Contributeurs

Philippe-Joseph SALAZAR

Historien de la rhétorique, Philippe-Joseph Salazar est actuellement titulaire d'une distinguished chair de rhétorique à l'université du Cap (Afrique du Sud) après avoir été doyen et directeur de programme (« Rhétorique et démocratie ») au Collège international de philosophie (Paris). Il a publié, chez d'autres éditeurs, An African Athens. Rhetoric and the Shaping of Democracy in South Africa (LEA, 2002 – http://www.taylorandfrancis.com/), Amnistier l'Apartheid (Seuil, 2004), Truth and Reconciliation in South Africa (New Africa Books, 2007) (http://www.newafricabooks.co.za/books_detail.asp?ID=682 ) et parmi son travail éditorial, on se reportera, pour illustrer deux autres champs d'application de sa réflexion sur la rhétorique, à François de La Mothe Le Vayer, De la patrie et des étrangers (Desjonquères, 2003) et à The Rhetorical Shape of International Conflicts (The Public, XII, 4, 2005). Il est le lauréat 2008 du prix de la Fondation Oppenheimer (Oppenheimer Memorial - http://www.rhetoricafrica.org/awards.asp Voir aussi : http://www.uct.ac.za/dailynews/?id=7040 Il co-dirige des projets internationaux sur la rhétorique et la politique en Hongrie, Norvège, Pologne, Roumanie, Suède et en direction de l'Afrique du Nord.