L'Amour médecin de Molière

Ou le mentir-vrai de Lucinde

L'Amour médecin de Molière
  • 304 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 15.3 x 23 cm
  • Jalons critiques
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252035986
  • Code distributeur : 30888
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Un père autoritaire, une fille amoureuse, un prétendant hardi, une servante futée — l'équation est banale et sa résolution aisée pour qui a déjà composé Le Médecin volant : la servante futée suggérera à la fille amoureuse de feindre une crise de délire que le prétendant hardi, déguisé en médecin, soignera par un vrai faux mariage sous les yeux abusés du père démis de son autorité. Ou comment l'Amour se fait médecin des maux mêmes qu'il provoque. Qu'un quarteron de médicastres de cour, identifiables sous leur masque comique, viennent ajouter la mascarade de leur sabir à cette aimable mystification, et voilà un impromptu bien troussé et sans plus de mystère. Sauf que... Sauf qu'il aurait fallu écouter d'une oreille plus attentive les diagnostics caricaturaux et les pittoresques remèdes proposés à Lucinde : l'analyse minutieuse de Patrick Dandrey montre que sous l'apparente gratuité de leur badinage ils disent le mal même que fuit la jeune vierge à la faveur de ce stratagème, en déclinant à demi-mot le très ancien discours de la folie d'amour, de cette « mélancolie érotique » qui menace les filles interdites d'aimer. Sous la bluette comique se révèlent ainsi, la lestant d'un poids inattendu d'humanité, les angoisses et les protestations de la nature violentée : serait-ce le secret du mentir-vrai de Lucinde ?

Biographies Contributeurs

Patrick DANDREY

Né en 1950, Patrick DANDREY est professeur (classe exceptionnelle) à l'Université de Paris-Sorbonne, membre de l'Académie des arts, lettres et sciences humaines de la Société Royale du Canada et président de la Société Jean de La Fontaine. Il a été professeur invité des universités de Moscou et Saint-Pétersbourg (1998), de Columbia (2003) et Chicago (2004-2005), de Lausanne (2006) et Cluj-Napoca (2007). Il a consacré une quinzaine d'études et essais à la littérature française du 17e siècle et à l'histoire de la mélancolie, notamment — La Fontaine , La Fabrique des Fables (Klincksiek, 1991 et PUF, 1996), La Fontaine ou les métamorphoses d'Orphée (Gallimard, 1995 ) ; — Molière : Molière ou l'esthétique du ridicule (Klincksiek, 1992), La Médecine et la maladie dans le théâtre de Molière (Klincksiek, 1998) ; — la rhétorique : L'Éloge paradoxal de Gorgias à Molière (PUF, 1997) ; — la mélancolie : Les Tréteaux de Saturne (Klincksieck, 2003), Anthologie de l'humeur noire (Gallimard, 2005). Il a édité une douzaine de textes (notamment Corneille, Polyeucte, Racine, Andromaque, Molière, L'École des femmes, L'Étourdi, Sganarelle, George Dandin), organisé vingt-cinq colloques, dirigé une vingtaine de collectifs et publié une centaine d'articles.