Le Verbe « devoir »

Étude synchronique et diachronique

Le Verbe « devoir »

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

En français contemporain, le verbe devoir suivi d'un infinitif peut avoir une valeur d'obligation ou de nécessité (Jean doit avoir terminé ce rapport avant ce soir), ou au contraire être dépourvu de sémantisme propre, et dans ce cas il sert seulement à traduire la distance du locuteur vis-à-vis de son énoncé (il a dû rater son train).

Mais ce comportement n'est pas spécifique de la langue du XXe siècle. Les dictionnaires et les grammaires du XVIIe siècle attestent en effet que devoir avait à cette époque-là la même double valeur.

La plus grande partie de l'ouvrage est consacrée à l'étude détaillée des environnements syntaxiques et/ou sémantiques précis liés à chacune de ces valeurs, et essaie d'établir, à partir d'un corpus, si ce sont ou non les mêmes environnements qui sont liés à l'une et l'autre valeur au XVIIe siècle.

L'ouvrage se termine sur un examen des différentes solutions de type transformationnel permettant de rendre compte de ce fonctionnement particulier de devoir, et des problèmes que pose le traitement actuel des questions diachroniques dans ce cadre théorique.

Biographies Contributeurs

Hélène HUOT

Agrégée de grammaire. Professeur de linguistique à l'Université de Paris-VII-Jussieu (en 1989).