Arts et pouvoir

Arts et pouvoir

Texte établi par : Marc JIMENEZ

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

En un peu plus d'une décennie, le consensus culturel, c'est-à-dire la collusion attestée de l'art avec le système économique, politique et technicien qui « gère » la production industrielle des biens culturels, semble avoir mis définitivement un terme aux préten­tions « subversives », « engagées », « impliquées » ou simplement « polémiques » de ceux que l'on persiste à nommer « artistes ».
Le pouvoir de l'art, revendiqué maintes fois au cours de l'histoire, en particulier par les mouvements d'avant-garde du siècle dernier, est devenu aujourd'hui le pouvoir de ceux qui administrent l'art et assurent sa promotion, sa diffusion et sa critique sur les plans économique et institutionnel.
En d'autres termes, le pouvoir de l'art tend à se confondre – et il ne s'agit pas ici d'une simple et gratuite antimétabole – avec l'art du pouvoir.
Marc Jimenez

Presse

"Subversion, propagande ou indifférence. Quelle est la nature et l'évolution des relations entre l'art et le pouvoir ? Ce volume se présente comme le résultat intéressant d'une réflexion pluridisciplinaire sur les relations entre les différentes formes d'art et de pouvoir. Il privilégie une approche contemporaine de la création artistique, et en particulier de l'image, dans ses rapports complexes et multiples avec l'autorité politique." Stéphane Leteuré
Nonfiction.fr - 18/02/2008

Biographies Contributeurs

Marc JIMENEZ

Philosophe et germaniste, est professeur à l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne). Il enseigne l'esthétique à l'UFR d'Arts plastiques et sciences de l'art où il dirige le Centre de recherches en esthétique théorique et appliquée. Il est le directeur de la Collection d'esthétique chez Klincksieck.