Inimages

Inimages
  • 112 pages
  • Livre broché
  • 15 x 19 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252036716
  • Code distributeur : 33056
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Les INIMAGES sont sûrement l'invention la plus étonnante de René Passeron. Comme nous l'indique le Dictionnaire général du surréalisme et de ses environs (PUF) :

« Le préfixe in est choisi pour son double sens : négation et contenu. Passeron part en effet d'une seule image de base qu'il découpe au rasoir. […] les inimages de Passeron naissent d'un détail repéré dans l'image-mère, qui le contenait en l'occultant. »

À partir de cet indice sollicitant nos « facultés hallucinatoires », une nouvelle image s'organise qui manifeste aussi bien l'inconscient du découpeur que celui du photographe initial.

Sorte de prospection autour de l'inimage, ce livre, abondamment illustré, est constitué de trois textes. Le premier est de l'auteur même des inimages, René Passeron, qui y formule sa conception générale de la peinture comme « pansement du vide » avant de démonter le processus créatif de ses œuvres. Richard Conte, quant à lui, affronte la question de la cruauté à travers la série « Cruautés pures » concernant chez Passeron le rapport érotique et maternel au féminin, dans son « devenir animal ». Quant à Jean Lancri, c'est par « Dix neuf découpages dans les inimages de René Passeron » qu'il procède à un tour d'horizon philosophique sur l'irruption de la mort dans l'œuvre, le statut des images, le réel, l'imaginaire…

C'est dire que l'acte de penser serait comme la création d'une inimage, qui dévoile un monde à partir d'un détail.

Presse

De manière sans doute paradoxale, comme le fragment qui nie l'œuvre et néanmoins fait œuvre, René Passeron fait doublement œuvre, comme penseur de la peinture et comme artiste. M.E.
Vient de paraître - Octobre 2008

Biographies Contributeurs

Richard CONTE

Richard Conte est en même temps artiste plasticien et professeur à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne en art et sciences de l'art. Il est depuis 1998 directeur du CERAP (Centre d'études et de recherches en arts plastiques) et anime la revue Plastik

René PASSERON

René Passeron a fait partie d'un groupe surréaliste dissident (1946-1948), puis a cessé de peindre pendant une dizaine d'années pour se consacrer à la philosophie. Auteur de plusieurs livres sur la peinture, le surréalisme et la poïétique, il a exposé à Paris, Athènes, Londres, au Canada et en Tunisie. Directeur de recherche honoraire au CNRS, co-directeur de la revue Recherches poïétiques, il a dirigé l'Institut d'esthétique de l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne.