Pour sortir du postmoderne

Pour sortir du postmoderne
  • 184 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 15 x 22 cm
  • Hourvari
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252037171
  • Code distributeur : 34791
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Si ce livre est « pour », c'est parce qu'il est un « contre ». Contre le cumul inimaginable de clichés culturels qui font la masse des académismes, des idées reçues sur ce qui est moderne et ce qui ne l'est pas, et sur ce qui aurait dépassé la modernité (on ne sait plus combien de sens a ce mot) et qui se dénomme le postmodernisme.
Alors on peut se demander d'où et comment on pourrait en faire la critique, d'où et comment on pourrait rire et faire partager ce rire. La comédie est ici celle du sérieux. C'est la farce de la pensée.
Eh bien elle vient du poème, qui apprend à rire du signe, elle vient du continu corps-langage qui apprend à rire des formes diverses du discontinu. C'est cette folie de rire de la folie qui n'est pas vue comme une folie, puisqu'elle se prend tellement au sérieux qu'on la prend au sérieux. Alors vous êtes conviés à ce rire. Je ne connais rien de plus sérieux.
Henri Meschonnic

Presse

Dans cet ouvrage, le premier titre d'« Hourvari », la nouvelle collection de Belinda Cannone, tout (et tout le monde) y passe : l'esthétique, la sémiotique, le structuralisme, la philosophie analytique façon Descombes, la nouvelle philosophie, le sociologisme, l'historicisme et surtout le grand Satan désigné depuis toujours, le postmodernisme. Pour sortir du postmoderne est un contre le cumul inimaginable des clichés culturels sur ce qui aurait dépassé la modernité pour s'appeler postmodernité.
Mouvement - avril/juin 2009

Henri Meschonnic nous a quittés en avril, juste après la publication de son dernier ouvrage consacré au postmoderne, notion sur laquelle il était déjà revenu à plusieurs reprises. Avec lui a disparu une figure essentielle, dont les écrits ont parfois dérangé, voire agacé, mais aussi suscité beaucoup de démarches originales. La pensée d'Henri Meschonnic était extrêmement féconde, dans sa critique perpétuelle de toute tentation académique, dans son appel incessant à la pratique, à la lecture, à l'écoute de « ce que fait le poème ». Ajoutons que c'était un homme d'une très grande générosité, d'une très grande humanité, et que sa disparition crée un manque.
Le Bulletin des Lettres - Septembre 2009

Biographies Contributeurs

Henri MESCHONNIC

Henri Meschonnic est poète, traducteur, critique, théoricien du langage et essayiste. Il a enseigné la linguistique et la littérature à l'université Paris VIII et a été président du CNL. Il est l'auteur de très nombreux livres (essais, traductions, recueils de poèmes, etc).

Consulter la table des matières

1. Le point de départ

2. La modernité après le postmoderne

3. La modernité n'est modernité que si elle est la modernité de la modernité

4. Quelques figures de l'académisme

5. Modernez, modernez, le pluriel cache un singulier comme le singulier cache un pluriel

6. Les modernités

7. L'aventure est le roman de la pensée

8. Et la raison n'y comprend rien

9. Comment jouir de l'inconnu

10. L'étranger au temps

11. Du passé en paquet-cadeau

12. Mai mai

13. L'an 2000, cette vieillerie

14. Le sujet est la modernité

15. La poétique de la modernité comme critique de l'esthétique

16. Jean-François Lyotard du haut de son nuage

17. Sortir enfin du postmoderne