Le Labyrinthe de jardin

Le Labyrinthe de jardin
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Longtemps le labyrinthe d'Occident, intégré dans l'espace sacré de l'église, y représentait le parcours du pélerinage à Jérusalem, raccourci symbolique pour tous ceux qui n'avaient pas la capacité physique de se rendre jusqu'aux Lieux Saints. À la fin du Moyen Âge, quittant l'espace de l'église, il devint un élément de l'art du jardin de la Renaissance, en particulier en Italie. Zone d'inquiétude physique, il devait aussi introduire dans l'architecture du jardin une interrogation métaphysique.
Le labyrinthe de jardin, s'il peut passer pour un jeu, dispense aussi un malaise rappelant, dans l'inconscient collectif, l'univers de la forêt primitive : y pénétrer n'est pas sans risque et je jeu peut facilement tourner à la panique. Il pose la question du pourquoi de ces zones inquiétantes au sein de merveilleux jardins destinés à la détente et, par extension, il interroge sur la nécessité qu'a toujours eue l'homme de se perdre pour mieux se trouver.
Cet essai tente de montrer comment la forme labyrinthique peut servir de support à la réflexion philosophique par nature inquiète, mettant en lumière l'importance du jeu et de l'égarement dans le parcours du labyrinthe et amenant à dégager une philosophie du ou au jardin, dont Le Songe de Poliphile est le plus bel exemple.

Presse

Il fallait l'intelligence du papillon pour traiter un tel sujet : une intelligence rien moins que frivole, ayant tout parcouru, tout vu et tout goûté.
Valeurs actuelles - 22/04/2010

Le labyrinthe de pur divertissement n'existe pas ; s'égarer n'est pas un acte simple, mais « une nécessité ontologique », comme le montre Édith de la Héronnière, en explorant un vaste et surprenant corpus.
La Quinzaine littéraire - 15/04/2010

Les labyrinthes de verdure sont revenus à la mode et c'est cette mode et ses enjeux qu'éclaire le subtil essai d'Édith de la Héronnière.
Le Figaro - 03/12/2009

Biographies Contributeurs

Édith De LA HÉRONNIÈRE

Édith de La Héronnière, essayiste, a publié au Mercure de France (La Ballade des pèlerins, 1993), chez Pygmalion (Vézelay, l'esprit du lieu, 2000 ; Du volcan au chaos, Journal sicilien, 2002) ainsi que chez Albin Michel (Teilhard de Chardin, une mystique de la traversée, 2003, Joë Bousquet. Une vie à corps perdu, 2006). Elle est en outre l'auteur d'un Entretien sur le Mal avec l'écrivain polonais Gustaw Herling (Seuil, 1999).

Consulter la table des matières

Retour aux origines
Chemins d'églises
Identification
Un art dit topiaire
Un royal divertissement
Un songe de pierre et de verdure
Il giardino pensoso
Le parcours énigmatique
Éros labyrinthique
Le terrible
La mort en ce dédale
Felix perditio
Quelques labyrinthes de jardin contemporains