Redécouvrir Nisard (1806-1888)

Un critique humaniste dans la tourmente romantique

Redécouvrir Nisard (1806-1888)
  • 264 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Circare
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252037409
  • Code distributeur : 35662
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Critique humaniste égaré dans la tourmente romantique, Désiré Nisard(1806-1888) a pâti d'une réception désastreuse dans la mesure où, parce qu'il n'allait pas dans le sens de l'histoire, il est devenu une sorte d'archétype du critique réactionnaire, borné et partial.
Nisard mérite pourtant mieux que sa réputation. Son nom se trouve de fait indissociablement lié aux polémiques entre partisans du romantisme et nostalgiques du grand Siècle.
Deux textes affirment son opposition à la littérature de son temps, « D'un commencement de réaction contre la littérature facile », où il attaque la dévalorisation du littéraire, et les Études de mœurs et de critique sur les poètes latins de la décadence, dans lequel il vise la modernité romantique. Inquiété par l'émergence des littératures individuelles, il craint que la littérature ne perde sa vocation à l'universel et son autorité spirituelle. Son admiration pour le XVIIe siècle l'entraîne vers une conception théorique et idéaliste de la littérature, sensible dans l'Histoire de la littérature française où se lit la fidélité enthousiaste aux critères du beau et du goût, ainsi que la foi en un génie particulier de la langue française.
Critique sévère et passionné, Nisard constitue une étape indispensable dans la genèse de notre histoire littéraire.
Ce livre espère engager à redécouvrir une œuvre symptomatique des contradictions d'une période où se redéfinissent les rapports entre littérature et société.

Consulter la table des matières

Introduction

Biographie

Première partie. Désiré Nisard, un critique attaché à l'idéal classique
Un homme dans son siècle, par Mariane Bury
« Quelle place était alors à prendre dans la critique ? » : Sainte-Beuve juge de Nisard en 1836, par José-Luis Diaz
Désiré Nisard contre « la littérature facile », par Sylvain Ledda
Désiré Nisard et l'idée de Décadence, par Marie-France David-de Palacio
Comment Nisard a-t-il compris le classicisme ?, par Emmanuel Bury
Voltaire dans l'Histoire de la littérature française : un compte de pertes et profits, par Martine Jey
L'archéologue et l'académicien : la correspondance entre Salomon Reinach et Désiré Nisard, par Hervé Duchêne

Deuxième partie : Anthologie
Nisard et Hugo
La controverse avec Sainte-Beuve
Croisade contre la décadence de la littérature
L'exigeante et difficile mission du professeur de littérature
L'idéal du Grand Siècle

Bibliographie
Index