Penser le cinéma

Penser le cinéma
  • 216 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • 50 questions
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252037430
  • Code distributeur : 35927
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Amateur d'images, l'homme a été défini comme « l'animal qui va au cinéma ». Penser le cinéma lui est donc une exigence. Ce livre s'efforce de répondre à deux questions :
« Qu'attendait-on de lui ? », c'est-à-dire quelles furent les ambitions affirmées tour à tour à son sujet.
« Que peut-il, ou qu'a-t-il pu ? », c'est-à-dire quel bilan peut-on dresser et quel avenir se dessine pour ce moyen d'expression, qui est un art très particulier parmi les arts « modernes ».
Ouvrir à l'intelligence du cinématographe, rappeler ses charmes discrets et cerner ce qu'il donne à désirer, tel est le programme de cet ouvrage. Peut-être au bout du compte est-il aussi d'amener au jour « le secret de quelque haute liaison » qui justifie le plaisir pris pendant un siècle à aller à la rencontre des films.

Biographies Contributeurs

Jean-Louis Leutrat

Jean-Louis Leutrat était professeur à Paris III-Sorbonne Nouvelle. Il est l'auteur de nombreux livres sur le cinéma (dont le western) et d'analyses de films. Dernières publications : Échos d'Yvan le Terrible (De Boeck, 2006) et "Hiroshima mon amour", Alain Resnais (Armand Colin, 2005). Il est le co-auteur de Penser le cinéma (« 50 questions »).

Suzanne Liandrat-Guigues

Suzanne Liandrat-Guigues est spécialiste de Luchino Visconti sur lequel elle a publié plusieurs ouvrages. Elle est l'auteur d'une étude de Red River (BFI) et d'un essai, Cinéma et sculpture : un aspect de la modernité cinématographique (L'Harmattan) et d'un « 50 questions » : Esthétique du mouvement cinématographique. Elle a écrit plusieurs ouvrages en collaboration, notamment Penser le cinéma (« 50 questions ») et Godard, simple comme bonjour (L'Harmattan).

Consulter la table des matières

Avant-propos
1. Pourquoi ce livre ?
I. Le cinéma dans le siècle, objet problématique
2. Qu'est-ce que le cinéma ?
3. Le cinéma est-il un art ?
4. En quel sens considérer le cinéma comme un art de l'image ?
5. Le cinéma relève-t-il des arts contemporains ?
6. Ne serait-il pas plutôt un art du XIXe siècle ?
7. Qu'est-ce qu'une histoire d'un siècle ?
8. Que veut le cinéma ?
9. Peut-il servir à contrôler l'univers ?
10. La création d'un homme nouveau est-elle liée au développement du cinéma ?
11. Des dieux ou des monstres ?
12. Le cinéma connaît-il des limites ?
13. Un siècle a-t-il suffi pour légitimer le cinéma ?
14. Quel devenir pour le cinéma ?

II. Les charmes discrets du cinéma
15. Quelle place pour le langage ?
16. Pureté ? Impureté ?
17. Peut-on parler d'une pensée de l'écran ?
18. Poétique ou esthétique ?
19. Le cinéma serait-il par nature « égyptien » ?
20. Qu'entendre par fantastique du cinéma ?
21. Qu'est-ce que mettre en scène ?
22. Les scénarios sont-ils destinés à être tournés ?
23. De quoi sont faits les récits cinématographiques ?
24. « Les mouvements s'éloignent, sous quelle forme ? »
25. Qu'aime le cinéma ?
26. Une histoire des formes est-elle possible ?
27. Comment pense le cinéma ?
28. Comment un philosophe pense-t-il le cinéma ?

III. Discours figés, discours contradictoires
29.
Quelles sont les tartes à la crème et les idées reçues les plus communes à propos du cinéma en France ?
30. Le cinéma, art du réel ?
31. Quelles difficultés recouvre l'usage de l'adjectif moderne ?
32. Faut-il faire appel aux catégories de l'histoire de l'art ?
33. Quel crédit accorder à la notion de genre ?
34. À quoi servent les théories ?
35. Pourquoi la transmission est-elle délicate à assurer ?
36. Est-il bon ? Est-il mauvais ? ou : Faut-il les laisser au Ciel ?

IV. Les films et leurs spectateurs
37. Que donne le cinéma à désirer ?
38. À quel temps le cinéma nous confronte-t-il ?
39. Quel souvenir gardons-nous des films ?
40. Le cinéma nous propose-t-il des « fables sous rêve » ?
41. Tout le monde peut-il parler de cinéma ?
42. Les cinéphiles existent-ils ?
43. Où en est la critique de cinéma en France ?
44. Peut-on résumer ou raconter un film ?
45. Pourquoi étudier les films ?
46. Faut-il parler du détail ou du tout ?
47. Que devient le cinéma pris dans les mots ?
48. Où vont les images ?
49. Est-il bien raisonnable de voir les films sur petit écran ?

Envoi
50. L'Empire State Building est-il un bon endroit pour une rencontre ?

Quels films emporter sur l'île déserte ?
Que lire ?