La Mode et ses enjeux

La Mode et ses enjeux
  • 144 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • 50 questions
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252037935
  • Code distributeur : 41489
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Si l'on a cherché parfois à s'interroger sur les modes en général, on a le plus souvent rechigné à s'attarder sur celle qui, pourtant, semble les résumer toutes : la mode vestimentaire. Cet ouvrage retrace son histoire et celle des quelques interprétations auxquelles elle a donné lieu, avec pour objectif de transformer notre point de vue et de la prendre enfin au sérieux.
Il s'agit donc de proposer une brève histoire de la mode qui, concept et phénomène social occidentaux, ne naît vraiment qu'au XIXe siècle et qui aboutit aujourd'hui à une remise en question des différences entre les classes sociales et entre les sexes. Ensuite, l'ouvrage fait le bilan des principales interprétations sociologiques que vêtement et mode ont pu susciter. Enfin, l'auteur, reprenant certaines des études réalisées dans ses propres travaux, s'emploie à effectuer ce changement de point de vue qui permet de placer la mode au centre même de l'interrogation sociologique.

Biographies Contributeurs

Frédéric MONNEYRON

Docteur d'Etat en science politique (Montpellier I) et docteur d'Etat ès lettres et sciences humaines (Paris IV-Sorbonne), il est Professeur des Universités et enseigne la littérature générale et comparée et la sociologie de la mode à l'Université de Perpignan-Via Domitia. Il est également professeur invité dans plusieurs universités américaines et européennes et expert auprès de la Commission européenne à Bruxelles. Ses recherches s'inscrivent dans le cadre d'une sociologie de l'imaginaire et se donnent pour objet d'étude la sexualité et les relations entre les sexes, le vêtement et la mode d'un côté ; l'Europe, l'idée de nation et l'idée de race d'un autre côté. Il est l'auteur d'une quinzaine d'essais traduits en plusieurs langues dont récemment Séduire, L'imaginaire de la séduction de Don Giovanni à Mick Jagger (PUF, 1997, rééd. 2000), La Nation aujourd'hui. Formes et mythes (L'Harmattan, 2000), La Frivolité essentielle. Du vêtement et de la mode (PUF, 2001), Mythes et littérature (PUF, 2002, avec Joël Thomas), L'imaginaire racial (L'Harmattan, 2004), La Mode et ses enjeux (Klincksieck, 2005), L'Automobile. Un imaginaire contemporain (Imago, 2006, avec Joël Thomas), La Sociologie de la mode (PUF, 2006) et Sociologie de l'imaginaire (Colin, 2006, avec P. Legros, J.-B. Renard et P. Tacussel). Il est en outre nouvelliste (Sans nom et autres nouvelles, 1999) et traducteur : A. K. Coomaraswamy, La philosophie chrétienne et orientale de l'art, Pardès et Edith Wharton, Voyage au Maroc, Gallimard-L'imaginaire.