Études de linguistique appliquée - N°3/2010

La variation graphique : champs, facteurs

Études de linguistique appliquée - N°3/2010

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

EXPLORATION DES FACTEURS DE VARIATION DE L'ÉCRIT
Le but de cet article est de comprendre la présence de variation orthographique dans un grand nombre d'écrits. Pour y parvenir, on part d'une définition de l'écriture, qui laisse ensuite place au passage en revue de toutes ses composantes (instrument, support, scripteur, document). Les facteurs de variation graphique sont synthétisés. Toutes ces données permettent d'étudier quelques cas pratiques de documents contenant de la variation graphique.

VERS UNE CLASSIFICATION GÉNÉRALE DES VARIANTES GRAPHIQUES DES DIALOGUES EN LIGNE ? LE CAS DU FRANÇAIS, DE L'ANGLAIS ET DE L'ESPAGNOL
L'un des aspects les plus percutants des avancées de la technologie des quinze dernières années a trait à la communication médiée par ordinateur : dialogues en ligne (clavardage), messagerie instantanée, courrier électronique, blogues, sites de réseautage social, etc. Nous nous intéressons aux stratégies d'écriture en situation de clavardage. Dans le cadre d'une étude comparative réalisée sur les pratiques scripturales des clavardeurs francophones, nous avons établi quatre catégories générales pour rendre compte de toutes les variantes scripturales de notre corpus : procédés abréviatifs, substitutions de graphèmes, neutralisations en finale absolue et procédés expressifs. Nous voulons maintenant tester la solidité de notre typologie pour des langues dont le degré de correspondance phonético-graphique diffère. En vertu de l'hypothèse de la profondeur de l'orthographe (orthographic depth hypothesis) selon laquelle un système orthographique transparent (comme l'italien ou l'espagnol) transpose les phonèmes directement dans l'orthographe, nous vérifierons si nos résultats pour le français peuvent être généralisés à des langues dont l'orthographe est dite « transparente » (l'espagnol) comparativement à des langues dont l'orthographe est dite « opaque » (le français et l'anglais). Nous expo-sons ici notre classification des procédés scripturaux impliqués dans le clavardage en français, en espagnol et en anglais. Pour la collecte des données, nous recourrons à des échanges effectués au moyen du protocole Internet Relay Chat (IRC) (4 520 messages par langue).

DE LA VARIATION EN ORTHOGRAPHE
Les orthographes ne sont pas des normes immuables. Elles se construisent à partir de variantes, parfois nombreuses et, même si elles ont tendance à se figer avec le temps, elles ménagent toujours des espaces de variation potentielle. Cet article présente ainsi une courte typologie des formes que peuvent prendre les variantes gra-phiques, en français. Loin de remettre en question l'orthographe, cer-taines vont même jusqu'à tirer profit d'une stabilité qui leur permet de fonctionner. En fait, le statut des variantes graphiques évolue avec celui de l'orthographe qui les héberge.

LE SYSTÈME GRAPHIQUE DU FRANÇAIS ACADIEN, D'APRÈS LA CAUSERIE MEMRAMCOOKIENNE,
DE PASCAL POIRIER (1852-1933)
À partir du corpus de la Causerie memramcookienne nous nous interrogerons sur le sens de ces écritures que l'on peut qualifier d'orthographes dialectales. Leur valorisation culturelle apporte des éléments de réflexion et de contraste quant aux recherches sociolinguistiques actuelles sur la diversité, la représentation et la spécificité de la langue française en Amérique du Nord, dont l'acadien est l'une des variantes identifiées. L'analyse des unités graphiques montre que ces écritures enregistrent simultanément, en dehors des formes graphiques standard, trois types d'unités, dont les variantes graphiques correspondent à : 1) la notation de traits de l'oral qui renvoient à des marqueurs géographiques et sociaux ; 2) la notation de l'acadianité dont l'identification repose sur les formes les plus caractéristiques du parler ; 3) la déviation de la norme graphique usuelle qui se traduit par des changements de la segmentation graphique des mots (agglutination et déglutination) et par des phénomènes de dénormalisation graphique (omission du trait d'union dans les composés, emploi de la minuscule dans les noms propres, suppression d'accent graphique et de marques morphologiques de l'écrit). Le présent article peut être considéré comme une synthèse de nos travaux de recherche sur les orthographes dialectales. Il souhaite aussi être un essai de terminologie sociolinguistique adapté à l'écrit, qui rende compte à la fois des unités graphiques isolées (diatopiques, diastratiques, diaphasiques, diachroniques, synchroniques et standard) et de leurs fluctuations (réalisations graphiques spécifiques à des contextes déterminés).

LEXIQUE ET VARIATION SÉRIELLE
Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, la variation touche des graphies dont l'orthographe est figée. Ces variations portent sur les graphies normées de mots appartenant soit à une même famille synchronique, ce qui est le cas du doublement consonantique dans patronner/patronage, soit à des familles différentes, telles que les graphies avec accent ou avec consonne doublée après e dans modèle/aquarelle. L'association ÉROFA a élaboré des règles de grande portée, aisées à comprendre et à appliquer, qui ont fait l'objet d'études approfondies et sont applicables à toute la francophonie. Leur connaissance réduirait le nombre croissant d'écarts orthographiques observés dans l'usage et favoriserait un enseignement plus cohérent ainsi qu'une évolution maitrisée de l'orthographe.

LE TRAITEMENT DE LA VARIATION GRAPHIQUE DANS UNE PLATEFORME D'APPRENTISSAGE DE L'ORTHOGRAPHE EN LIGNE
Orthodidacte est une nouvelle plateforme d'apprentissage de la langue française, disponible en ligne. Elle répond à un besoin récent de formation et de perfectionnement en orthographe. À travers une interface ludique, elle offre à l'apprenant de nombreuses fonctionnalités : des cours, des exercices d'entraînement, un outil de mesure de son niveau, un parcours personnalisé, des vidéos, etc. Fondée sur des ouvrages de référence répandus, la base de données orthographique de la plateforme Orthodidacte laisse une place à la variation graphique. Le fait que certains mots puissent avoir plusieurs graphies normées n'est pas occulté. L'apprenant est donc confronté à cette variation lors des exercices, ce qui nécessite de la part des concepteurs une organisation spécifique, qui n'est pas sans poser quelques problèmes.

Consulter la table des matières

Avant-propos. – « Comment orthographiez-vous ce mot-là ? »
par Jean PRUVOST
Présentation
par Camille MARTINEZ
Exploration des facteurs de variation de l'écrit
par Camille MARTINEZ
Vers une classification générale des variantes graphiques des dia-logues en ligne ? Le cas du français, de l'anglais et de l'espagnol
par Anaïs TATOSSIAN
De la variation en orthographe
par Jean-Pierre JAFFRÉ
Le système graphique du français acadien, d'après la Causerie me-mramcookienne, de Pascal Poirier (1852-1933)
par Fabrice JEJCIC
Lexique et variation sérielle
par Claude GRUAZ
Le traitement de la variation graphique dans une plateforme d'apprentissage de l'orthographe en ligne
par Guillaume TERRIEN

COMPTES RENDUS DE THÈSES ET DE PUBLICATIONS

THÈSES

La dimension interculturelle dans les dictionnaires bilingues italien-français, Thèse en Sciences du langage, de Giovanni Luca TALLARICO, sous la direc-tion de John Humbley et d'Enrica Galazzi, 2011.
– Compte rendu par Jean Pruvost

OUVRAGES

Petit Dictionnaire équestre, Jean-Claude Raimbault, éditions Arléa, 2011.
– Compte rendu par Jean Pruvost


Biobibliographies des contributeurs