La Parole immigrée

Les migrants africains dans l'espace public en France (1960-1995)

La Parole immigrée
English version

Postface de : Mamadou DIOUF

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

L'histoire postcoloniale de l'immigration africaine, et plus spécifiquement subsaharienne, en France a longtemps été négligée par les historiens et les sociologues. S'appuyant sur des archives inédites, La Parole immigrée vient rompre ce silence.
Ce livre s'emploie à restituer la place des migrants africains dans l'espace public en France, des indépendances jusqu'au début du mouvement des « sans-papiers », en décrivant les itinéraires de leaders associatifs et de militants syndicaux, d'avocats et de comédiens.
Deux thèmes forts apparaissent. Le premier montre les stratégies développées par les gouvernements africains, avec le soutien de l'État français, pour marginaliser les revendications des migrants dans l'ancienne métropole coloniale. Le deuxième révèle les pratiques de discrimination et les rhétoriques de stigmatisation publique qui ont dévalorisé l'immigration africaine, des ouvriers aux élites.
La Parole immigrée montre que les sociétés africaines et françaises partagent ainsi une histoire commune qu'aucun discours politique ne saurait défaire, histoire que les migrants tissent chaque jour, au fil de leurs souffrances et de leurs conquêtes.

Biographies Contributeurs

Jean-Philippe DEDIEU

Ancien Fulbright Fellow à UC-Berkeley, Jean-Philippe Dedieu est diplômé de l'ESSEC et d'un doctorat de l'EHESS. Il est membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Iris) de l'EHESS. Ses travaux portent sur l'histoire et la sociologie politique des migrations africaines. Il a enseigné à l'EHESS, à l'ENS et à Sciences Po Paris.

Consulter la table des matières

Préface de Gérard Noiriel
Introduction

Les amicalistes
Autonomie ou dépendance des associations africaines ?


L'émigration comme défi aux régimes africains
Les enseignements des luttes anticoloniales en métropole
Une émigration non institutionnalisée
La politisation de la question sociale en France
L'autonomisation des amicales sénégalaises
Les origines de l'Union générale des travailleurs sénégalais en France
Les réseaux partisans : des organisations sénégalaises aux organisations françaises
Les réseaux intellectuels : du tiers-mondisme à l'approche biographique
Les réseaux confessionnels : de l'idéal missionnaire à la recherche appliquée
L'instrumentalisation des amicales maliennes
La mise sous tutelle des premières amicales
La balkanisation des structures associatives

Les syndicalistes
Internationalisme ouvrier ou nationalisme syndical ?


Centrales africaines, syndicats français et travailleurs subsahariens
Les origines coloniales du syndicalisme africain
Centrales africaines et françaises après les indépendances
L'influence des centrales africaines sur les associations de migrants
La relégation des travailleurs subsahariens dans les centrales françaises
L'engagement syndical des travailleurs africains
Les formes de répression patronale
La gestion des syndiqués africains par les centrales
La contestation du monopole syndical lors de la grève des foyers
Les enjeux politiques de la grève des foyers
Une lutte pour le monopole de la représentation des grévistes

Les développeurs
Éloge de la terre ou « répression compassionnelle »?


Du mutualisme au développementalisme
L'essor des associations de resortissants à l'époque coloniale
Les chaînes causales de l'immigration et du développement
L'appropriation du développementalisme par les associations de migrants
L'idéologie développementaliste au service des reconversions industrielles
Les politiques françaises de réinsertion des migrants
Les politiques africaines de captation de la rente
La conversion des associations de migrants à l'idéologie développementaliste
La gestion bureaucratique des flux migratoires par le développement
L'appui des organisations non gouvernementales aux associations de migrants
La légitimation scientifique du développement
Action publique et « populisme cognitif »

Les comédiens
Universalisme ou protectionnisme artistique ?


Le « messianisme » théâtral français en Afrique
La mission civilisatrice du théâtre durant l'ère impériale
La mission linguistique du théâtre après les indépendances
La marginalisation des comédiens africains en France
Le Hors-Jeu
Le Hors-Scène

Les avocats
Serment ou parjure ?


L'insertion des professionnels du droit en Afrique et en France
La profession d'avocat en Afrique
L'accès à la profession d'avocat en France
L'insertion professionnelle
Fictions légales
Fictions coloniales durant la guerre d'Algérie
Fictions contemporaines

Conclusion
Épilogue, par Gérard Noiriel
Postface de Mamadou Diouf

Glossaire
Archives consultées
Index