Esthétique des fins dernières

Esthétique des fins dernières
  • 312 pages
  • Illustration(s) couleurs
  • Livre broché
  • 15 x 21 cm
  • 50 illustrations
  • L'Esprit et Les Formes
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252038659
  • Code distributeur : 44569
  • Export ONIX 3.0

Traduit par : Françoise L'HOMER-LEBLEU

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Qu'est-ce que la mort ? Qu'est-ce donc que « cette chose ultime qui nous rattrape tous » et dont nous ne savons rien ? Valeur limite, point de discontinuité, rupture, franchissement de frontière, cessation d'être, no man's land, blanc sans contenu, absence… la mort, si l'on en croit Kant est « un concept vide ». Mais si la mort échappe à la raison, elle a en revanche depuis toujours inspiré écrivains et artistes qui, faute de pouvoir la définir, se sont essayés à la représenter dans leurs œuvres.
C'est à une réflexion sur la mort et les manières de la représenter que nous invite Christiaan L. Hart Nibbrig. Au fil de sept chapitres richement illustrés (par des reproductions de tableaux, de gravures, de statues, de publicités, de planches de bandes dessinées ou encore de partitions musicales), il nous entraîne à la suite de grands maîtres – et d'autres plus modestes – qui tous, depuis Homère jusqu'à Tardi, ont « tenté avec art et artifice, de faire voir la mort à l'œuvre ».
Cette Esthétique des fins dernières n'est pas pour autant une danse macabre. Il s'agit bien plutôt d'une invitation à vivre, à créer, à entrer, que ce soit comme lecteur, spectateur, auditeur, ou comme acteur, dans la ronde de tous ceux-là qui au-delà de la mort, font aux vivants l'offrande de ce qu'ils ont créé, les invitant par là-même à vivre.

Christiaan L. Hart Nibbrig, germaniste et comparatiste, est professeur honoraire à l'université de Lausanne. Il est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages, publiés pour la plupart chez Suhrkamp, dont Rhetorik des Schweigens (1981), Warum lesen ? (1983), Die Auferstehung des Körpers im Text (1985), Spiegelschrift. Spekulationen über Malerei und Literatur (1987) et Geisterstimmen (2001), qui a été publié en français sous le titre Voix fantômes (2008).

Presse

Un splendide ouvrage d'esthétique dédié à l'analyse des modes de représentation artistique de la mort.
- 07/03/2013

Accéder au contenu

Accéder au contenu

Biographies Contributeurs

Christiaan L. HART NIBBRIG

Christiaan L. Hart Nibbrig germaniste et comparatiste, est professeur honoraire à l'université de Lausanne. Il est l'auteur d'une douzaine de livres (la plupart publiés chez Suhrkamp) dont Voix fantômes. La littérature à portée d'oreille, traduit en français en 2009 (chez Van Dieren). Il prépare actuellement un nouveau livre pour Suhrkamp consacré à l'esthétique des premiers instants.

Françoise L'HOMER-LEBLEU

Agrégée d'allemand, Françoise L'Homer-Lebleu a enseigné durant vingt-six ans la langue et la littérature allemandes en Première supérieure à Orléans. Elle a entre autres traduit des textes de Gottfried Benn.

Consulter la table des matières

L'ouvrage ne contient pas de table de matières. Le texte est divisé en sept grandes parties numérotées. Chacun de ces parties contient douze sous-chapitres numérotés de I à XII en chiffres romains.
Le dernier sous-chapitre du chapitre 7 est pour sa part numéroté XII/1. Il s'agit d'un chapitre vide, d'une page blanche mis à part les chiffres romains, ceci conformément à la thèse soutenue par l'auteur à la fin de son chapitre introductif : « Non, elle n'existe pas, si ce n'est comme point mort autour duquel tourne depuis toujours le carrousel des interprétations qu'en donne la représentation esthétique, axe de la vie, et encore et toujours. »