Petit abécédaire de haines salvatrices

Petit abécédaire de haines salvatrices
  • 168 pages
  • Livre broché
  • 14.1 x 22 cm
  • Hourvari
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252038710
  • Code distributeur : 45666
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Les modernes, dit-on, affirment la souveraineté du sujet. Cependant, d'innombrables prosternations nous cernent : le Père Noël, la Tour Eiffel, le Tour de France, le marathon, les avions, l'Internet, la photomaton, la dentisterie, l'apéritif, les vacances, les vœux du nouvel an et bien d'autres. De tous côtés, l'impératif trépigne : aime-les ! Le Père Noël ? Un saint plein d'amour et de générosité. La Tour Eiffel ? Une architecture progressiste dont le génie français peut légitimement s'enorgueillir. Le Tour de France ? L'épopée magnifique des héros du sport cycliste. Le marathon ? Une leçon de dépassement de soi.
Et si ces idoles étaient elles-mêmes des haines déguisées ? Et si elles enseignaient en catimini à aimer la violence, la domination, la guerre ? Les haïr deviendrait dès lors salutaire et juste. Toutes les haines ne sont pas de propagande ou d'intimidation. Il y a des haines d'émancipation, des haines qui sont de l'indignation transformée en action. Ce livre contribue à la déconstruction analytique, jubilatoire et subtile, de quelques-uns des objets psycho-politiques de notre temps, sans verser toutefois dans la critique systématique. Des amours, apparemment impromptues, fleurissent, au milieu même des haines, dont elles sont la vérité.

Presse

Si ce livre est un abécédaire des haines salvatrices, il est aussi un éloge de l'inconnu, de l'altérité, de la libération de l'espace – à propos de la  Tour  Eiffel: «Même le ciel est en cage»; sur les feux d'artifices: «Le régime psycho-perceptif du feu d'artifices est une grande éjaculation précédée par de longs frottements répétitifs.» Jean-Jacques Delfour grossit parfois le trait. Mais c'est sans doute pour provoquer une réaction de la part du lecteur. À l'évidence, l'auteur aime la contradiction, la joute. La Cité
- 22/02/2013

Biographies Contributeurs

Jean-Jacques DELFOUR

Jean-Jacques Delfour, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, est professeur de philosophie en classes préparatoires aux Grandes Écoles à Toulouse et de culture générale à l'université de Toulouse 1. Outre la philosophie générale, il écrit sur la technique, les arts de la scène et les arts de la rue, le dessin de presse, etc. Dernier livre paru : Télé, bagnole et autres prothèses du sujet moderne. Essai sur la jouissance technologique, (Érès, 2011).

Consulter la table des matières

Apéro géant. Pourquoi je hais approximativement l'Apéro géant
Autre. Pourquoi je hais l'autre (ou « Pourquoi personne ne même ? »)
Avion. Pourquoi je hais l'avion plus encore que la bagnole ou le train
Boire l'apéritif. Pourquoi je suis toujours tenté de haïr l'apéritif
Cochon. Pourquoi je hais le cochon avec une certaine pondération
Cons. Pourquoi je ne hais plus du tout les cons
Cyrano. Pourquoi je déteste profondément le Cyrano de Rostand
Dentisterie. Pourquoi je hais la dentisterie, mais pas sans hésitation
Été. Pourquoi je n'ai jamais, jamais, jamais haï l'été
Feux d'artifices. Pourquoi je hais fictivement les feux d'artifices
Grande roue. Pourquoi je hais cycliquement la Grande Roue
Gros. Pourquoi je ne peux vraiment pas haïr les gros, bien qu'on m'y force
Jeunesse. Pourquoi je hais la « jeunesse »
Klaxon. Pourquoi je hais affectueusement le klaxon
La Ciotat. Pourquoi je hais difficilement La Ciotat
Mains. Pourquoi j'ai la haine de Chimène pour les mains qui me promènent
Marathon. Pourquoi j'abhorre le marathon avec délectation
Musée. Pourquoi j'ai failli détester le musée de l'Orangerie
Musique en boîte. Pourquoi, malgré moi, j'ai en horreur la musique en boîte
Père Noël. Pourquoi je hais le Père Noël avec fermeté
Photomaton. Pourquoi je hais, à la nausée, la photo-maton
Piscines. Pourquoi je hais les piscines avec perplexité
Poubelles. Pourquoi je hais farouchement les poubelles
Préservatif. Pourquoi je hais le préservatif mais pour de bonnes raisons
Rides. Pourquoi je ne parviens pas à haïr ce qu'ils appellent les rides
Rugby. Pourquoi je hais brutalement le rugby
Silence. Pourquoi je ne hais pas le silence, bien que ça soit un peu bavard
Tour de France. Pourquoi je déteste tristement le Tour de France
Tour Eiffel. Pourquoi je hais grave la Tour Eiffel
Tour Eiffel. Pourquoi je hais, sous un autre angle, la Tour Eiffel
Train. Pourquoi je hais, comme à regret, le train qui entre en gare
Vœux. Pourquoi je hais sans illusion les vœux du Nouvel An
Voisins. Pourquoi je hais viscéralement les voisins

Extrait

http://bd-biblio-onix.bldd.fr/MEDIA/MediaSpace/ABE718A1-358A-4B54-8233-2A30C0282D31/3/bdbf6c58-10c1-4f38-8b82-a87a53cea682/le-recueil-des-detestations-quotidiennes.html