Le Subjectif de l'objectif

Nos tournures d'esprit à l'écran

Le Subjectif de l'objectif
  • 164 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13.4 x 20.9 cm
  • 50 questions
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252039175
  • Code distributeur : 47743
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Voir un film : en quoi consiste cette expérience singulière et plurielle à la fois ? Je vois de mes propres yeux à travers la vision du cinéaste et celle des personnages du film. Qu'est-ce que cette expérience, qu'est-ce que les figures du tournage cinématographique nous apprennent de nos tournures d'esprit, au sens de perception et partage du monde, comme au sens de vision morale ? C'est à ces questions éclairantes qu'est consacré cet essai de psychologie du cinéma et de son spectateur, où il s'agit non pas d'appliquer la psychologie au cinéma mais d'examiner ce que le cinéma manifeste de notre psychologie, de nos façons de nous exprimer, nous comprendre, nous mentir. À ce questionnement, les films de maître Hitchcock servent de fil d'Ariane. Et les Remarques de Wittgenstein sur la philososophie de la psychologie, de repères méthodiques. Est-ce Hitchcock à la lumière de Wittgenstein ou Wittgenstein à l'ombre de Hitchcock ? Suspense…

Philosophe, critique, enseignant de cinéma (Femis, Paris 3 Sorbonne nouvelle, ÉNS, Sciences-Po) François Niney est membre de l'Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (IRCAV). Ses recherches portent plus particulièrement sur le documentaire et les relations entre réel et fiction, vérité et montage, prise de vues et histoire. Il est l'auteur de nombreux articles et publications, dont L'Épreuve du réel à l'écran (De Boeck, 2002) et Le documentaire et ses faux-semblants (« 50 questions », 2009).

Il réalise également des documentaires, tel Marcel Ophuls, parole et musique (in Veillées d'armes, DVD Arte Video, 2006).

Presse

Un essai passionnant sur la construction et les effets du langage cinématographique sur nos modèles de conduites via une étude inédite des rouages cachés du cinéma d'Hitchcock.
L'Avant-Scène Cinéma - 01/06/2014

Biographies Contributeurs

François NINEY

Philosophe, critique, enseignant de cinéma (Femis, Paris 3 Sorbonne nouvelle, ÉNS, Sciences-Po) François Niney est membre de l'Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (IRCAV). Ses recherches portent plus particulièrement sur le documentaire et les relations entre réel et fiction, vérité et montage, prise de vues et histoire. Il est l'auteur de nombreux articles et publications, dont L'Épreuve du réel à l'écran (De Boeck, 2002) et Le documentaire et ses faux-semblants (Klincksieck, 2009).Il réalise également des documentaires, tel Marcel Ophuls, parole et musique (in Veillées d'armes, DVD Arte Video, 2006).

Consulter la table des matières

Introduction : une manière d'« esth-éthique »

1. Une psychologie « dépsychologisée » ?

2. Comment l'esprit vient à la machine ?

3. Qu'est-ce qu'on voit au cinéma ?

4. Entre vue et vision quelle distinction ?

5. Vous figurez-vous ça comme moi ?

6. Dirait-on que notre perception est vraie, et celle du chat ou du corbeau fausse ?

7. L'aspect change-t-il selon qui regarde, et d'où ?

8. Comment le Film partage le regard du Spectateur ?

9. Focalisation et ocularisation : vous vous y voyez, vous ?

10. Point d'écoute et son ambiant : qu'entendez-vous par là ?

11. Vues objectives et visions subjectives… ou l'inverse ?

12. Suspicion : réalité ou fantasme ?

13. Caméra(s) subjective(s) : la subjectivité de qui ?

14. Quel est le paradoxe de la caméra subjective ?

15. Une vision sans sujet ?

16. L'adresse du filmeur au spectateur : comment vois-tu mes images ?

17. Quel est le paradoxe de la caméra objective ?

18. Voir ou regarder, quelle différence ?

19. Ne seraient-ce pas les choses qui nous regardent ?

20. Hallucination et paranoïa : Est-ce le monde qui m'en veut ? Est-ce moi qui ne veut plus de ce monde ?

21. Vertige : l'esprit est-il dans l'escalier ?

22. Qu'est-ce qui rend une idée heureuse ?

23. Comment le cinéma nous fait don de double-vue ?

24. Quelles sont vos intentions ?

25. Que trahit le regard caméra ?

26. Regards croisés : faut-il dire aux gens de ne pas regarder la caméra ?

27. Regards convergents : du fond de l'écran n'est-ce pas moi qu'ils regardent ?

28. Sommes-nous aussi heureux qu'à l'image ? 

29. Que voit-on si on ne sait ce qu'on voit ?

30. Pourquoi la vie n'est pas un roman ?

31. (Perce)voir ou (conce)voir ?

32. Qu'est-ce que « voir-comme » ?

33. Vois-je le film ou le monde filmé ?

34. Vous ne pouvez partager mon mal de dents, mais ma vision ? 

35. Suivez mon regard, vous voyez l'intention ?

36. Un troisième œil ?

37. Comment voyons-nous l'expression d'un visage ?

38. Quel motif dans le tapis de la vie ?

39. Comment peut-on comprendre ces sautes dans l'espace et le temps : les raccords ?

40. Comment filmer « ces raccourcis que tracent les chemins de pensée » ?

41. L'arrière-plan et le hors champ : implicite ou impliqué ?

42. Comment voit-on qu'il y a quelque chose qu'on ne voit pas ?

43. Un geste va-t-il trahir sa parole ?

44. Découvrir ce qu'on sait déjà ?

45. Une question de reconnaissance ?

46. Suspense : prévu ou pas vu ?

47. Entre savoir et croire quel écart ?

48. Qui sait quoi ?

49. Ne passons-nous pas notre temps à nous reprendre ?

50. Voir, est-ce que ça s'apprend ?

Conclusion : Attention à la marche !

Bibliographie

Index