Études de linguistique appliquée - N°2/2013

Les dictionnaires bilingues et l'interculturel

Études de linguistique appliquée - N°2/2013

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Giovanni Tallarico : Les apports de la lexicographie bilingue à l'interculturel

L'article aborde la question de l'interculturel dans les dictionnaires bilingues. Après avoir défini la notion d'interculturel, nous montrons la forte imbrication entre dictionnaires et contenus culturels, à travers un examen des realia, d'où émanent les écarts référentiels ; les écarts sémantiques aussi peuvent receler une dimension (inter)culturelle, en tant que lexicalisation de concepts saillants. Un troisième niveau d'écarts concerne la dimension connotative, fonction du contexte socio-culturel. Ensuite, nous prenons en examen le côté encyclopédique (au sens large) des dictionnaires bilingues : à travers les gloses encyclopédiques, les associations culturelles et les pragmatèmes, il est possible d'étudier le va-et-vient entre sens linguistique et sens extralinguistique des expressions. Enfin, les notes culturelles témoignent de la nécessité de dépasser une microstructure traditionnelle pour accueillir des contenus qui se situent au delà du sémantique.

Patrick Leroyer et Henning Bergenholtz : Métalexicographie culturelle, fonctions lexicographiques et finalité pragmatique

Le but de cet article est de replacer le traitement des données culturelles dans les dictionnaires dans le cadre d'une méthodologie guidée par les fonctions lexicographiques et par la finalité pragmatique du dictionnaire : le dictionnaire est-il monofonctionnel ou polyfonctionnel ? Est-il conçu pour aider son utilisateur à lire ou à écrire ? Est-il conçu pour traduire ? Est-il conçu pour soutenir l'apprentissage d'une langue ou l'acquisition de connaissances encyclopédiques ? Pour qui le dictionnaire est-il conçu ? Et pour quelles situations d'utilisation ? Ces questions sont cruciales car de leur réponse dépend le traitement des données culturelles, qui ne sont pas simplement rattachées aux mots et expressions de la langue générale, mais aussi aux mots et expressions de la langue spécialisée, où des pans entiers de connaissances sont façonnés par la culture au travers des domaines. Les données culturelles, enfin, sont rattachées aux sociolectes des entreprises, qui sont des construits culturels ; dans la conception d'un dictionnaire d'entreprise, la prise en compte des fonctions lexicographiques permet de faire face à la finalité pragmatique de ce type de dictionnaire.

Michela Murano : Les noms propres dans le Grand Dictionnaire français-italien, italien-français de Costanzo Ferrari et Joseph Caccia

L'article aborde la question de l'information (inter)culturelle dans un dictionnaire français-italien publié à la fin du XIXe siècle, qui enregistre des anthroponymes et des toponymes dans le but de fournir des renseignements encyclopédiques complémentaires à l'information linguistique. Un premier corpus d'analyse se compose des noms propres recensés dans la lettre M des deux parties du dictionnaire, afin de vérifier quel type d'information culturelle est présentée dans le dictionnaire. L'analyse se poursuit sur un deuxième corpus constitué de gloses descriptives d'anthroponymes italiens et français choisis dans les deux parties du dictionnaire.

Jean-Philippe Zouogbo : Saisie lexicographique de proverbes bété avec leurs correspondants en français. Un projet de dictionnaire

Le bété est une langue africaine en danger. L'œuvre de saisie lexicographique de ses proverbes répond, de ce point de vue, à plusieurs intérêts : (ethno)linguistique, lexicographique, (inter)culturel, artistique…
Cette communication fait office de prolégomènes au dictionnaire en constitution. Elle rend compte du cadre méthodologique du projet, présente les langues en jeu et apporte un éclairage sur la nomenclature du dictionnaire.

Margareta Kastberg Sjöblom : Collocations et cooccurrences dans le dictionnaire bilingue : étude lexicométrique

L'article s'intéresse à la phraséologie du dictionnaire bilingue en se basant sur un corpus de 160 000 occurrences, extrait de la partie française d'un dictionnaire français-suédois. Nous proposons ici différentes approches à l'étude des associations thématiques, au niveau micro aussi bien qu'au niveau macro, par l'analyse de la cooccurrence et de la collocation de mots à ­l'intérieur des articles. En effet, cette étude se base sur des analyses faites avec différentes méthodes et techniques de statistique lexicale. L'analyse des segments répétés permet de bien cerner les collocations, binaires ou multiples, à l'intérieur du corpus. La technique proposée par le logiciel lexicométrique Hyperbase recense les cooccurrences à l'intérieur d'un espace défini et permet également d'extraire plus largement les associations thématiques. L'analyse d'Alceste offre enfin la possibilité d'étudier le vocabulaire par une classification descendante hiérarchique. Cette méthode procède par fractionnements successifs du texte. Elle repère les oppositions les plus fortes entre les mots du texte et extrait ensuite des classes d'énoncés représentatifs. Ces différentes analyses permettront de tirer des conclusions non seulement sur les choix lexicaux du dictionnaire, mais aussi sur les particularités morphosyntaxiques de ce genre bien particulier que constituent les dictionnaires bilingues.

Mahfoud Mahtout : La dimension culturelle de l'exemple dans le dictionnaire bilingue : le cas du Dictionnaire français-kabyle (1902-1903)

La période coloniale française en Algérie a vu paraître un nombre important d'ouvrages consacrés à la description des cultures, des littératures et des langues locales. Parmi eux, le dictionnaire bilingue, instrument de fonctionnement de l'administration coloniale, s'est imposé à la fois comme outil de traduction et comme moyen d'accès, à travers les exemples illustratifs, à l'univers culturel des indigènes. Nous aborderons le thème de la dimension culturelle de l'exemple dans le Dictionnaire français-kabyle (1902-1903) du Père Huyghe, à partir des questions suivantes : Quelle image présente-t-on de la colonie et de ses habitants ? Quels jugements de valeur véhicule-t-on sur les indigènes ? Les pratiques culturelles en milieu kabyle sont-elles décrites ? Quelles croyances ou erreurs sont stigmatisées ? Rencontrons-nous des énoncés-exemples opposant les Arabes aux Kabyles ? Évoquent-ils la condition de la femme dans la société kabyle ? Ainsi délimitée, cette problématique s'inscrit dans le cadre de l'histoire culturelle des dictionnaires.

Consulter la table des matières

Avant-propos. — Le temps de l'interculturel, par Jean PRUVOST
Présentation, par Michela MURANO et Giovanni TALLARICO
Les apports de la lexicographie bilingue à l'interculturel, par Giovanni TALLARICO
Métalexicographie culturelle, fonctions lexicographiques et finalité pragmatique, par Patrick LEROYER et Henning BERGENHOLTZ
Les noms propres dans le Grand dictionnaire français-italien, italien-français de Costanzo Ferrari et Joseph Caccia, par Michela MURANO
Saisie lexicographique de proverbes bété avec leurs correspondants en français. Un projet de dictionnaire, par Jean-Philippe ZOUOGBO
Collocations et cooccurrences dans le dictionnaire bilingue : étude lexicométrique, par Margareta KASTBERG SJÖBLOM
La dimension culturelle de l'exemple dans le dictionnaire bilingue : le cas du Dictionnaire français-kabyle (1902-1903), par Mahfoud MAHTOUT