Littérature et politique en Espagne aux siècles d'or

Littérature et politique en Espagne aux siècles d'or

Texte établi par : Jean-Pierre ÉTIENVRE

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

L'écriture du politique dans l'Espagne des XVIe et XVIIe siècles est l'objet du présent ouvrage, qui ne réunit pas moins de vingt-neuf contributions d'hispanistes aux intérêts divers, que l'on a entrepris de faire converger à l'occasion d'un colloque international. La mise en texte du politique a donc avant tout retenu l'attention de chacun des participants, au delà et indépendamment de la doctrine implicite ou du témoignage documentaire.

Outre l'analyse de la motivation et des effets attendus d'une rhétorique plus ou moins bien maîtrisée, l'objectif commun a été la recherche des thèmes et des motifs mis au service d'une stratégie verbale, quels que fussent le genre des textes envisagés et le type d'actes de langage auxquels ils ressortissaient. Au résultat, la quasi totalité des modes d'écriture du politique se trouve être prise en considération, aussi bien chez les « grands » auteurs que chez les minores des siècles d'or de la littérature espagnole.

Écriture et réécriture de l'histoire. Fictions romanesques. Textes et représentations dramatiques. Blason, emblèmes et utopie. Rhétorique et vertus politiques. Tels sont les différents aspects qui on été traités ici, avec la littérature — et non point le politique — comme parti pris.

La littérature en regard du politique.