Baudelaire et Madame Sabatier

Avec un portrait de Baudelaire par André Masson

Baudelaire et Madame Sabatier
  • 242 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 20.5 cm
  • Première publication : 1975
  • Dernier tirage :
  • CLIL : 4027
  • EAN13 : 9782707804464
  • Code distributeur : 19430
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Joséphine-Aglaé Savatier (1822-1890), peintre mais surtout demi-mondaine qui se fit appeler Apollonie Sabatier, est célèbre pour avoir reçu, dans son salon parisien de la rue Frochot, quelques grands noms du romantisme : le peintre Meissonnier, le musicien Berlioz, le sculpteur Clésinger, et les écrivains Flaubert, Gautier, Nerval, Musset ou Baudelaire. Et la relation qu'elle eut avec ce dernier a fortement contribué à sa renommée.
Mais, interroge ici Armand Moss, cette relation fut-elle si étroite, si passionnée et si importante dans la vie de Baudelaire que l'on s'est tant complu à l'affirmer? Les faits, minutieusement exposés dans cet ouvrage, sont sans appel : "La Présidente" - comme l'appelèrent également ses admirateurs - n'a joué, dans l'existence du poète, qu'un rôle extrêmement mineur... Si elle fut indéniablement l'inspiratrice d'un certain nombre de poèmes des Fleurs du Mal (le "cycle de Madame Sabatier"), c'est en tant que modèle idéal, bien lointain, pour ne pas dire désincarné. Pour Baudelaire, Apollonie représenta bien plus un "prétexte" littéraire qu'une relation amoureuse ou amicale. Dans La chambre double, long poème en prose, Madame Sabatier ne surgit pas du réel, mais du pur rêve : "Sur ce lit est couchée l'Idole, la souveraine des rêves. Mais comment est-elle ici ? Qui l'a amenée ? Quel pouvoir magique l'a installée sur ce trône de rêverie et de volupté ? Qu'importe ? la voilà! je la reconnais"...

L'ouvrage d'Armand Moss, tout en établissant enfin la vérité sur la relation Baudelaire/Madame Sabatier, dresse un portrait précis de cette fameuse muse des romantiques, en nous plongeant plus largement dans le Paris artistiquement enfièvré de la seconde moitié du XIXe siècle.

Consulter la table des matières

IntroductionChapitre I : Les faits établisChapitre II : ApollonieChapitre III : La Chambre doubleChapitre IV : Madame SabatierChapitre V : L'IdoleChapitre VI : Le cycle de Madame SabatierChapitre VII : Le procès des Fleurs du MalChapitre VIII : Une originale des Fleurs du MalChapitre IX : "Quand vous vîntes à moi"Chapitre X : La genèse de la légendeChapitre XI : Les amis de Théophile GautierChapitre XII : Les dîners du dimancheChapitre XIII : Maxime Du Camp et Théophile GautierChapitre XIV : La rue FrochotChapitre XV : La Maréchale et la PrésidenteChapitre XVI : La PrésidenteChapitre XVII : Bénédicta et BéatriceAppendicePièces annexes