Essai sur l'esprit du héros baroque (1580-1640)

Le Même et l'Autre

Essai sur l'esprit du héros baroque (1580-1640)
  • 184 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21.5 cm
  • Parution :
  • CLIL : 4027
  • EAN13 : 9782707803115
  • Code distributeur : 19281
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Le mouvement baroque, qui émerge en Europe dans le courant du XVIe siècle, s'exprime essentiellement dans les arts et très ostensiblement en architecture. Les œuvres du Bernin pourraient, à elles seules, fournir une définition complète du baroque par opposition au classicisme.
Jean-François Maillard, qui propose ici la quête plus périlleuse de dresser un "portrait" du héros baroque dans la littérature, retient trois éléments fondamentaux : le "décentrage", la "fuite " et le "pittoresque". C'est peut-être là ce qu'il reste d'essentiel au héros baroque - qu'il soit picaro, noble Don Juan ou libertin - une fois prise la mesure du monde nouveau dans lequel il naît, et définis les autres "héros-types" de la littérature. Le mouvement baroque exprime la rupture avec l'univers médiéval aux paramètres hérités d'Aristote. La "révolution copernicienne" renverse la plupart des valeurs : l'homme n'est plus au centre du Cosmos et protégé par un ciel astral fini, mais face à l'indétermination anxiogène de l'infini. Ce nouveau sentiment métaphysique modifiera la structure même de la société, dans ses dimensions religieuses, relationnelles, scientifiques ou artistiques. Dès lors, il est fatal que le personnage de fiction se transforme : les héros "précieux" et les héros "classiques" laissent exister le héros "baroque", figure inquiète et fantasque du voyageur indécis, courant "par monts et par vaux" parmi une nature foisonnante, mais n'ayant avec le héros "romantique" à venir qu'une ressemblance illusoire.
En définitive, le brillant essai de Jean-François Maillard montre que le héros baroque échappe toujours à la définition parce qu'il concentre en lui la complexité infinie d'une période historique en radicale mutation : "Toute tentative pour construire une psychologie-type du héros baroque ou de l'homme baroque en général, note l'auteur, est irrémédiablement vouée à l'échec." Pris entre l'Identité et la Différence, entre le Même et l'Autre, le héros baroque est une figure de la contradiction pure, donc du flottement, de l'indéterminé, de l'aller et retour, en somme du jeu permanent.

Consulter la table des matières

Introduction
1. Différentes attitudes face au baroque du XVIIe au XXe siècle
2. Problèmes de méthode
- Légitimité du terme de baroque appliqué à la littérature
- Cadre chronologique
- La notion de héros
3. Place du baroque dans le mouvement des idées au XVIe siècle
4. Quelques traits généraux de l'esthétique baroque

Première Partie : Le héros baroque et la crise de la conscience

Splendeur et misères de l'apparence dans la vie de cour

Chapitre I : L'illusion et ses variantes
1. Le « change » et l'inconstance dans Mélite de Corneille. La dialectique du « change » et de l'immobilité dans La Place Royale
2. Le langage et la sincérité dans Le Menteur et les pièces précédentes
3. Le doute existentiel « hyperbolique » dans Le Menteur et La Comédie des Méprises de Shakespeare
4. L'illusion de l'ambition dans La Tempête de Shakespeare…et du désir, dans Le Songe d'une nuit d'été
5. Instabilité, mouvement et doute dans L'Astrée d'H. d'Urfé
6. L'insubstantialité du monde et du moi dans La Vie est un Songe de Calderon…et dans La Duchesse d'Amalfi de Webster

Chapitre II : L'ordre bouleversé : révolte et folie
Sentiment du chaos social en France et en Angleterre
1. La révolte : vengeance pathologique dans La Tragédie du Vengeur de Tourneur et dans la tragédie baroque française. Équivalences dans la peinture
2. La folie comme catharsis dans La Tragédie du roi Lear de Shakespeare
3. Le délire comme moyen de restaurer l'Analogie contre le monde chez Don Quichotte

Deuxième Partie : Affirmation et certitude du héros baroque

Anti-rationalisme et monisme : l'abandon au multiple

Chapitre III : La liberté et l'ostentation
1. La liberté dans le discontinu : chez le Burlador de Sevilla de Tirso de Molina ; chez le Faust de Marlowe ; et Le magicien prodigieux de Caldéron
2. La liberté trouvée dans la permanence et traduite par l'ostentation dans Le magicien prodigieux (fin), chez le héros cornélien (Polyeucte, Médée). La question du stoïcisme chez le héros baroque espagnol et français

Chapitre IV: Métamorphose et vitalité
1. Les traits généraux du picaro
2. Lazarillo de Tormès
3. Le Voyageur malchanceux de Nashe

Chapitre V : Éthique et métaphysique : le héros par delà le bien et le mal

Francion dans L'Histoire comique de Francion de Ch. Sorel :
1. Le stoïcisme
2. L'érotisme et la gratuité
3. La « générosité »
4. Le relativisme débouchant sur le « carpe diem »
5. Le penseur libertin
- L'amour et l'absolu
- Philosophie politique et métamorale qui en découlent
- Une nouvelle image du cosmos
6. Simplicius, pointe extrême et somme des caractères du héros baroque

Conclusion
1. Rappel de quelques autres figures baroques
2. Héros baroque distinct du héros précieux, du héros classique, du héros romantique
3. Sens ultime de la subjectivité du héros baroque et objet de sa quête
- La contradiction
- Le mysticisme
- Le héros baroque a-t-il, analogiquement, des héritiers ?

Bibliographie sommaire

Table des matières