L'Éloquence judiciaire de 1620 à 1660

reflet des problèmes sociaux, religieux et politiques de l'époque

L'Éloquence judiciaire de 1620 à 1660
  • 320 pages
  • Livre broché
  • 14 x 23 cm
  • Première publication : 1967
  • Dernier tirage :
  • CLIL : 3262
  • EAN13 : 9782707801371
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Pour restituer le contexte social, politique et religieux d'une époque, plusieurs méthodes s'offrent à l'historien. Ces méthodes forment, grosso modo, deux catégories : la recherche directe des faits et l'investigation d'un domaine précis qui exprime le caractère général d'une époque, dans ses dimensions sociales, religieuses ou politiques. Le biais de l'Art est ainsi l'un des plus exploité, notamment par l'historien de la Renaissance.
Catherine E. Holmès a choisi l'étude du Grand Siècle - et précisément la période couvrant le règne de Louis XIII et la régence d'Anne d'Autriche - en partant d'un "point d'expression" très original et fort peu exploité : l'éloquence judiciaire. Dans les procès relatifs au statut social d'une personne (les "Causes d'état"), dans les procès de mariage, dans ceux touchant aux services publics du royaume (finance, justice, administration), à l'Église ou encore à des affaires d'État, la parole de l'avocat est riche d'enseignements, car celui-ci "se fait l'interprète des lois et de l'équité de son époque." Les procès excèdent largement le particulier et l'anecdote, surtout lorsqu'on les réunit dans un vaste corpus et que l'on décrypte l'éloquence des juges, comme le fait ici Catherine E. Holmès. "Dans cet ensemble de litiges, note-t-elle, émergent des discours où se cristallisent les positions fondamentales de la société du XVIIe siècle."

Consulter la table des matières

Avant-Propos

Abréviations

Introduction : L’avocat
1. Rang et origine sociale
2. Nombre d'avocats
3. Formation
4. Admission et débuts
5. Fonctions
6. Ambiance des audiences
7. Notion de l'éloquence judiciaire
8. Rayonnement de cette éloquence
9. Renommée de l'orateur
10. Son engagement politique

Livre I : Les problèmes sociaux

Chapitre I : Les Causes d'état
1. Définition
2. Le procès Cognot
3. L'affaire Tancrède
4. L'affaire du gueux de Vernon
5. Conclusion

Chapitre II : Les Procès de mariage et de rapt
1. Sources de la législation matrimoniale
2. Conflit entre pouvoir séculier et pouvoir ecclésiastique
3. Mariage clandestin : l'affaire Senneterre-Pot
4. Mariage de religieux : le procès Daubriot
5. Mariage in extremis : le procès Caradas
6. Annulation pour impuissance : l'affaire Pipelier
7. Rapt de séduction : l'affaire Aubray-Lubert
8. Conclusion

Chapitre III : Les Services publics et les cadres du royaume devant le Parlement
1. Les finances
2. Les classes privilégiées : deux procès au Parlement de Metz
3. La justice : conflit de compétence
4. L'admission aux corporations
5. La défense des corps professionnels : le procès Renaudot
6. La réception aux offices administratifs : les procès Marquette et Laffemas
7. L'opposition à la création d'une charge féodale
8. La patrimonialisation des offices
9. Conclusion


Livre II : Les problèmes religieux

Les Procès d'Eglise.
1. Rôle de l'église paroissiale
2. Querelles des droits honorifiques
3. La collation des bénéfices
4. L'autorité du Pape en pays d'obédience : le procès Bizet-Caton
5. L'autorité du Pape dans la patria reducta : la restitution d'Aulnay-lez-Bondy
6. Réflexions sur l'utilité des bénéfices : Corberon et Basset
7. Une dispute entre clergé régulier et clergé séculier
8. La fondation d'un couvent
9. La réforme d'un cloître
10. Legs aux communautés religieuses
11. Conclusion

Livre III : Les problèmes politiques

Les résonances politiques dans l'éloquence judiciaire.
1. Rôle politique de l'avocat
2. Plaidoyer en faveur des Lanturelus
3. La procédure extraordinaire
4. Discours de droit en faveur du Maréchal de Marillac
5. Le procès Condé-Aiguillon
6. Le procès Deslandes-Payen contre le Cardinal de Lyon
7. Le procès Elbœuf-Vendôme
8. Le procès de Mademoiselle contre la duchesse d'Aiguillon
9. Conclusion

Conclusion générale

Bibliographie

Index