Le Cardinal de Retz historien et moraliste

Historien et moraliste du possible

Le Cardinal de Retz historien et moraliste
  • 230 pages
  • Livre broché
  • 14 x 19 cm
  • Première publication : 1966
  • Dernier tirage :
  • CLIL : 4027
  • EAN13 : 9782707801258
  • Code distributeur : 19420
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Jean-François Paul de Gondi, Cardinal de Retz (1613-1679), a fortement marqué les lettres classiques françaises par ses Mémoires, rédigées à la fin de sa vie et publiées en 1717. Souvenirs centrés sur la Fronde, mouvement complexe de révolte anti-monarchique ayant connu son apogée sous la régence d'Anne d'Autriche secondée par Mazarin (autour de 1650), les Mémoires de Retz dépassent largement le cadre historiographique d'une pure recension de faits. D'une part, le Cardinal, qui joua par ses intrigues un rôle majeur dans la Fronde, se présente dans toutes les contradictions de sa personnalité, se plaisant sans cesse à "avancer masqué", selon le mot de Descartes. Tour à tour archétype du conspirateur ingrat, de l'"artiste en fait d'intrigues" jusqu'au parangon de la générosité, on ne sait toujours pas trop quoi penser de ses Mémoires - tant sur le plan psychologique que sur celui de la vérité historique : "L'érudition et l'analyse, note Janet Taylor Letts, ont enseveli le livre sous un amas de notions plus ou moins claires du climat d'idées du XVIIe siècle"...

Cette relecture de l'œuvre majeure de Retz met en exergue son aspect éminemment baroque. Le "possible", l'"enveloppé" - tremplins pour l'imaginaire, réquisits nécessaires de l'art en général - animent constamment les Mémoires, qui se focalisent en outre sur les hommes de l'élite, les seuls à écrire véritablement l'Histoire : le Cardinal de Retz pensait en effet "que les grands événements dépendaient du talent qu'ont les grands hommes de voir les possibilités contenues dans une situation."

Consulter la table des matières

Introduction

Première Partie. Le domaine des Mémoires : l’histoire en puissance Chapitre I. Le milieu et son influence
1. Un genre historiographique
2. Tendances de l'histoire au XVIIe siècle
3. Retz et son temps

Chapitre II. La méthode et l'apport personnel
1. Du « merveilleux historique » à la vérité sentie
2. De la vérité sentie au mensonge
3. Apologie, aveu, évolution d'une personnalité

Chapitre III. La matière de l'histoire : les possibilités
1. Une hypothèse : la peinture d'une époque
2. Une certitude : l'amour du possible
3. Possible, romanesque et rêves d'héroïsme

Seconde Partie. Le monde d’un chef de parti : action et mystères
Chapitre IV. Intelligence et respect des mystères
1. Imagination et « jugement héroïque »
2. « L'ordre de la prévoyance »
3. La science de la faction et le « mystère de l'Etat »

Chapitre V. Orgueil et modestie
1. La grandeur exige une gloire prudente
2. La grandeur du chef est celle d'autrui
3. « L'âme ... la moins ecclésiastique qui fût dans l'univers »

Conclusion

Bibliographie
1. Œuvres de Retz
2. Autres sources citées
3. Ouvrages sur Retz
4. Autres ouvrages