Marivaux et sa fortune littéraire

Marivaux et sa fortune littéraire
  • 250 pages
  • Livre broché
  • 12 x 20 cm
  • Parution :
  • CLIL : 4027
  • EAN13 : 9782707802392
  • Code distributeur : 19183
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Dans le cas particulier de Marivaux, il convenait de donner une explication précise du malentendu qui l'a opposé à la critique de son temps, d'évoquer les images stéréotypées que les différentes époques se sont faites de lui, et de rendre compte de la vogue dont il jouit actuellement. L'auteur s'attache donc d' abord à présenter les pièces du procès que lui ont intenté ses confrères, en soulignant l’étendue du succès qu'il a remporté auprès du public de son temps. Passant plus rapidement sur le siècle suivant, qui le trahit ou le méconnaît, il montre comment l'époque moderne a su reconquérir son œuvre intégrale, en pénétrer le sens profond et faire de Marivaux notre contemporain.

Consulter la table des matières

Chapitre I
- Les débuts de Marivaux ; discrétion de la critique
- Son entrée dans la carrière dramatique
- Marivaux connu par Le Spectateur
- Premières attaques contre le style de l'auteur : le Dictionnaire néologique
- Marivaux et la « métaphysique du coeur »
- Succès des romans ; critiques et éloges ; Marivaux « précieux »
- Marivaux, peintre réaliste et immoral
- L'Académie et la fin de la carrière

Chapitre II
- Marivaux attaqué par la critique, soutenu par le public
- Faiblesses de la critique au XVIIIe siècle
- Marivaux et la « cabale »
- Succès réel de Marivaux au théâtre ; un public fidèle et nombreux
- Les pièces du procès de Marivaux : Marivaux « moderne », « bourgeois », non-conformiste et auteur « d'avant-garde »

Chapitre III
- Après la mort de l'écrivain; les « éloges » nécrologiques; Marivaux partiellement réhabilité (Lesbros de La Versane; d'Alembert)
- Marivaux inventeur du marivaudage et chef d'école
- Son succès en Angleterre, en Allemagne
- Le théâtre de Marivaux joué en société
- Déclin du répertoire marivaudien à la Comédie-Française
- Les avatars de la Comédie Italienne, et la disparition des pièces de Marivaux conservées à ce théâtre

Chapitre IV
- Les difficultés de la Comédie-Française pendant la Révolution ; quelques pièces «italiennes» au répertoire des Français; Mlle Contat
- Les imitateurs de Marivaux; procès fait à « l'esprit »
- Marivaux, symbole du mauvais goût
- Marivaux anti-révolutionnaire : l'attitude de La Décade
- Succès de Marivaux sous l'Empire
- Critiques de La Harpe et de Geoffroy
- Une image fausse de Marivaux ?

Chapitre V
- Marivaux et les romantiques ; la dette de Musset, de Stendhal
- Marivaux trahi par ses admirateurs (Duviquet, Janin), exploité par ses interprètes (Mlle Contat, Mlle Mars)
- Les lieux communs de la critique
- Les deux articles de Sainte-Beuve
- Un Marivaux shakespearien (T. Gautier)
- Regain de succès au théâtre ; silence autour des romans, et plus encore des « œuvres diverses »

Chapitre VI
- À la fin du XIXe siècle : Marivaux étudié par les érudits; la thèse de Larroumet; Marivaux «classique»
- Importance de Marivaux aux yeux de la critique dramatique
- Enrichissement du répertoire marivaudien à la Comédie-Française
- Au XXe siècle : Marivaux joué sur tous les théâtres; le retour aux sources des rénovateurs; Marivaux « réitalianisé » ; Marivaux et le « théâtre pur » (L. Jouvet)

Chapitre VII
- Marivaux écrivain de notre temps
- Progrès dans la connaissance de sa biographie
- Nombre et importance des études sur Marivaux
- Son œuvre entière peu à peu redécouverte
- Marivaux et les analyses dramaturgiques : travaux sur le théâtre italien; étude des techniques dramatiques de Marivaux, du comique, des structures de ses pièces ; la « musique » de Marivaux
- Marivaux romancier; renouvellement des recherches sur les deux grands romans et les œuvres de jeunesse
- L'intérêt porté aux périodiques
- Études d'ensemble
- Recherche des sources et des affinités
- La critique moderne et l'unité de l'œuvre de Marivaux : le « marivaudage» démystifié (F. Deloffre); la place de Marivaux dans les « lumières » ;analyse de « l'être marivaudien » (G. Poulet); la « structure du double registre » (J. Rousset); Marivaux et « l'esthétique de la grâce » (R. Bayer)
- Cruauté, sensualité de Marivaux
- Ambiguïté de Marivaux
- Succès de Marivaux auprès de ses lecteurs et de ses spectateurs
- Marivaux et les metteurs en scène modernes
- Marivaux et la télévision

Illustrations (témoignages critiques, de 1727 à 1970)

Bibliographie

Index des noms de personnes

Index des ouvrages de Marivaux