Molière et sa fortune littéraire

Molière et sa fortune littéraire
  • 182 pages
  • Livre broché
  • 14 x 20 cm
  • Parution :
  • CLIL : 4027
  • EAN13 : 9782707802330
  • Code distributeur : 19202
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

L'auteur s'attache d'abord à dégager l'image que se sont donnée de Molière ses contemporains : bouffon choquant, indécent, socialement dangereux, mais soutenu par l'adhésion du « grand public ». Il retrace ensuite dans quelles conditions et pour quelles raisons les générations suivantes ont, au nom du Goût, opéré une sélection rigoureuse dans son œuvre. Puis il met en valeur les innombrables variations qui ont été opérées autour de l'homme et de ses comédies, au gré des préjugés politiques, philosophiques, religieux ou à partir de la volonté délibérée d'enfermer Molière dans un système. Il tente enfin de dresser le bilan des interprétations modernes.

Consulter la table des matières

Chapitre I
- L'installation de Molière à Paris en 1658 ; réactions des salons, des milieux dramatiques, du public.
- Molière consacré comme bouffon
- L'hostilité des Précieux
- Les limites assignées au jeu du comédien Molière
- Molière, auteur indécent
- Les réserves des gens de goût
- Molière calomniateur public
- Molière sape les bases de la société ; l'irréligion et le libertinage
- Les défenseurs de Molière
- Les limites de la protection royale
- Le grand public en face de Molière

Chapitre II
- Après la mort de Molière : le « Térence français »
- La réhabilitation de l’homme privé (Grimarest, La Grange)
- Molière dans la querelle sur l'immoralité des spectacles (Bourdaloue, Bossuet)
- Le choix opéré dans le répertoire de Molière (Boileau, La Bruyère, Fénelon)
- Les puristes en face de Molière

Chapitre III
- Persistance, au XVIIIe siècle, des préjugés du siècle précédent
- Les exigences de la sensibilité néfastes à Molière
- Molière, « législateur des bienséances sociales »
- Molière annexé par les « philosophes »
- Persistance de la querelle sur la moralité du théâtre de Molière
- L'originalité de la position de J.-J. Rousseau
- Les « remakes » des comédies de Molière
- Situation de Molière pendant la Révolution

Chapitre IV
- La réputation de Molière à l'étranger
- Admirations et imitations anglaises
- Le culte en Allemagne (Gottsched); Molière victime de la volonté allemande de créer un théâtre national (Lenz, Schlegel)
- Goethe

Chapitre V
- Situation de Molière au début du XIXe siècle
- Le préjugé hostile aux farces
- Napoléon Ier
- Apothéose de Tartuffe : l'actualité politique (Empire et Restauration)
- Dénonciation de Molière (Veuillot)

Chapitre VI
- Molière et les Romantiques
- Les hésitations de Stendhal
- Hugo : Molière victime des cuistres et d 'un régime politique réactionnaire
- Molière chevalier de l’Idéal
- La « tristesse » de Molière
- Interprétation subjective de l'œuvre de Molière
- La redécouverte des farces et des comédies-ballets (Th. Gautier)

Chapitre VII
- Molière et la critique scientifique
- Sainte-Beuve
- Brunetière
- La « philosophie » de Molière
- Les découvertes des fouilleurs d'archives
- La synthèse de G. Michaut

Chapitre VIII
- Interprétations modernes
- Molière, « alter ego » du critique : P. Léautaud; J. Anouilh
- Le Molière des philosophes : Hegel, Bergson, H. Gouhier, Ch. Mauron - Molière et les problèmes de « culture » populaire : R. Rolland
- H. Becque à contre-courant
- Molière, pur auteur comique : J. Copeau, R. Bray, W. G. Moore
- Essais de synthèse : D. Mornet, A. Adam, P. Bénichou, J. Guicharnaud - Le débat sur la « subjectivité» du théâtre de Molière : G. Michaut, D. Mornet, R. Fernandez, P. Brisson, G. Mongrédien, A. Simon

Illustrations (témoignages critiques, de 1660 à 1963)

Éléments de bibliographie

Index des noms de personnes