Pudeur et romantisme

(Mme Cottin, Chateaubriand, Mme de Krüdener, Mme de Staël, Baour-Lormian, Vigny, Balzac, Musset, George Sand)

Pudeur et romantisme
  • 128 pages
  • Livre broché
  • 16.1 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 4053
  • EAN13 : 9782707810045
  • Code distributeur : 17638
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

L'affaiblissement de la foi chrétienne à l'orée de la période romantique a engendré, pour ainsi dire, une métamorphose du sentiment religieux, plus que jamais présent mais sous une forme générale et abstraite. L'émergence, dans la littérature du XIXe siècle, de l'amour mystico-idéaliste avec ses obsessions ambivalentes de "pureté", de "purification", a élevé la question de la pudeur à une puissance nouvelle, complexe, en lui conférant un rôle central.

Dans cette étude qui couvre la période 1760-1850, Janine Rossard montre brillamment en quoi la "pudeur romantique", torturée par sa double face ange/démon, élévation/chute, pureté/obscénité, constitue le sujet idéal pour une analyse plus générale de l'amour, de la morale et des phénomènes sociaux durant le très tourmenté XIXe siècle. La pudeur, alors, ne dissimule pas seulement le corps ; elle dissimule, sous son apparence angélique, des abimes de noirceur, des dédoublements androgynes, des aspirations à la révolte sociale au nom d'une soi-disant unité idéale du couple amoureux dans un même "moi" égoïste.

Consulter la table des matières

Introduction

I. Passion et Tensions pudiques dans Claire d'Albe

II. La Pudeur chez M. de Chateaubriand

III. Rayons pudiques dans Valérie

IV. Défendre l'Amour : Mme de Staël dans Corinne

V. Une Pudeur en Forme

VI. Le Comte de Vigny et la Pudeur

VII. Le Lys de Balzac

VIII. L'Enfant terrible de la Pudeur

IX. George Sand : pudique ou impudique?

Conclusion

Bibliographie

Index des noms