Racine et la Grèce

Racine et la Grèce
  • 480 pages
  • Livre broché
  • 16.5 x 25 cm
  • Première publication : 01/01/1950
  • Dernier tirage :
  • CLIL : 4027
  • EAN13 : 9782707803429
  • Code distributeur : 19327
  • Export ONIX 3.0

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Dans la fameuse "Querelle des Anciens et des Modernes" du théâtre au XVIIe siècle, Racine représente toujours la quintessence de l'"Ancien", d'autant qu'on le rattache directement aux écrivains de la Grèce antique, souvent sans grandes préventions critiques.

C'est l'un des grands mérites de l'ouvrage de Roy Clement Knight d'analyser dans le détail - en se référant, le premier, à de multiples sources jusqu'alors délaissées ou ignorées - ce que put être la véritable relation que Racine entretenait avec le "monde grec". L'auteur d'Andromaque se réclamait lui-même des Grecs : oui, mais en quel sens? De quelle nature exacte fut l'influence exercée par Homère, Sophocle ou Euripide ? Si Racine fut, comme on l'a tant dit, l'"émule" de ce dernier, est-ce en imitateur, en parodiste, ou en simple admirateur avisé ?
Ce que révèlent les données biographiques de détails (lectures de jeunesse, apprentissage et maîtrise de la langue grecque) autant que le rapport du XVIIe siècle à l'hellénisme, c'est que l'œuvre de Racine est loin de "présenter une image fidèle du théâtre grec, ou du monde antique." D'une part, la rhétorique de Racine n'est pas spécifiquement grecque; d'autre part, c'est une Grèce "idéalisée" dans laquelle évolue le dramaturge. Racine puise chez Euripide ou chez Homère, et les mâtine de la poétique des latins. Le résultat, proprement alchimique, c'est le style racinien, unique dans sa mesure, sa simplicité et sa familiarité.
Ainsi le rapport de Racine à la Grèce antique se présente comme une "équation à trois inconnues : le génie de Racine, l'idée qu'il pouvait se faire ou s'était faite de la Grèce, et le siècle de Racine qu'on ne connaîtra jamais tel qu'il le connut lui-même".

Consulter la table des matières

Introduction

Première Partie : La Grèce dans la littérature française au XVIIe siècle

Chapitre I : Les doctes et la société

Chapitre II : L'enseignement du grec au XVIIe siècle

Chapitre III : Les bornes de l'hellénisme au XVIIe siècle

Chapitre IV : La littérature grecque en traduction au XVIIe siècle

Chapitre V : La Grèce dans la critique littéraire au XVIIe siècle (1) L'esthétique du temps; les lois des genres

Chapitre VI : La Grèce dans la critique littéraire au XVIIe siècle (2) La Querelle des Anciens et des Modernes

Chapitre VII : La Grèce dans le roman du XVIIe siècle

Chapitre VIII : La Grèce dans le théâtre du XVIIe siècle (1)

Chapitre IX : La Grèce dans le théâtre du XVIIe siècle (2)

Chapitre X : L'éclipse de la Grèce au XVIIe siècle

Deuxième Partie : Racine helléniste

Chapitre XI : Chronologie des études grecques de Racine

Chapitre XII : Racine écolier

Chapitre XIII : Les premiers pas

Chapitre XIV : Racine et la philosophie grecque

Chapitre XV : Racine et Pindare

Chapitre XVI : Homère, l'Odyssée

Chapitre XVII : Homère, L'Iliade

Chapitre XVIII : Le théâtre grec, la Poétique

Chapitre XIX : Le théâtre grec : les trois tragiques

Chapitre XX : "Le docte M. Racine"

Troisième Partie : Racine poète

Chapitre XXI : Racine avant la Thébaïde

Chapitre XXII : La Thébaïde, Alexandre

Chapitre XXIII : Andromaque

Chapitre XXIV : D'Andromaque à Iphigénie

Chapitre XXV : Iphigénie

Chapitre XXVI : L'helléniste se déclare

Chapitre XXVII : Phèdre

Chapitre XXVIII : De Phèdre à Esther

Chapitre XXIX : Les tragédies sacrées

Chapitre XXX : La Grèce et l'art de Racine

Appendice I : La bibliothèque grecque de Racine
Appendice II : Livres grecs annotés par Racine, au Fonds Racine de Toulouse : addenda et corrigenda à apporter à l'édition P. Mesnard Appendice III : Apocryphes
1. La Vie de Diogène le Cynique
2. L'Eschyle de Turnèbe
3. Le Traité du Sublime

Bibliographie
1. Œuvres de Racine
2. Ouvrages cités

Index alphabétique