Adorno et la modernité

Vers une esthétique négative

Adorno et la modernité

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Elaborée dès le début des années 20, riche de l'expérience de l'art moderne et des avant-gardes, la Théorie esthétique de T.W. Adorno représente un moment décisif dans l'histoire récente des théories sur l'art : celui de la dissolution des systèmes esthétiques et des discours traditionnels. Le texte lui-même est fragmenté en aphorismes ; ces ruptures traduisent aussi bien l'éclatement de l'art moderne en ses tendances multiples que le malaise d'une culture contrainte, bon gré mal gré, de cautionner le système qui la produit et qui la gère. Si certaines catégories de l'esthétique adornienne semblent avoir perdu de leur pertinence, si l'art et la culture de la fin du XXe siècle — refusant l'austérité moderniste —intègrent désormais des éléments hédonistes, tels l'humour, le ludique ou la séduction, il n'empêche que la Théorie esthétique dépasse l'expérience historique qu'elle circonscrit et que le concept de modernité auquel elle se réfère est loin d'être périmé au regard de l'éclectisme culturel actuel. L'esthétique qualifiée ici de « négative » entend conserver à l'art et aux oeuvres d'art leur potentiel de négation vis-à-vis de la réalité. Refusant l'idée d'une sphère artistique qui servirait de refuge aux existences à la fois massifiées et atomisées de la société post-industrielle, cette esthétique demeure une esthétique du risque et de l'expérimentation, hostile aux tendances régressives de l'historicisme post-moderne, et persuadée que le détournement esthétique des plus récentes technologies constitue encore une réponse appropriée à l'industrie de la culture et à l'emprise croissante d'une rationalité instrumentale.

Biographies Contributeurs

Marc JIMENEZ

Philosophe et germaniste, est professeur à l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne). Il enseigne l'esthétique à l'UFR d'Arts plastiques et sciences de l'art où il dirige le Centre de recherches en esthétique théorique et appliquée. Il est le directeur de la Collection d'esthétique chez Klincksieck.