Esthétique du jardin paysager allemand

XVIIIe-XIXe siècle

Esthétique du jardin paysager allemand
Esthétique du jardin paysager allemand
  • 512 pages
  • Bibliographie, 11 Illustration(s) N&B, 211 Illustration(s) couleurs
  • Livre broché
  • 21.5 x 28.6 cm
  • L'Esprit et Les Formes
  • N° dans la collection : 43
  • Parution :
  • CLIL : 3717
  • EAN13 : 9782252041017
  • Code distributeur : 58693
  • Export ONIX 3.0

Photographies de : Ferdinand GRAF VON LUCKNER
Sous la direction de : Stéphanie DE COURTOIS, Marie-Ange MAILLET, Eryck De RUBERCY

Livre expédié sous 24h ouvrées
Epub à télécharger
Pour retrouver vos livres favoris

Extrait Audio

Présentation

Le « jardin paysager » fut la grande invention anglaise du début du XVIIIe siècle. Son style parvint à se substituer à la solennité régulière des jardins « à la française » et à coloniser nombre de jardins italiens. Mais c’est bien en Allemagne que furent réalisés les plus beaux parcs qui sont aussi, pour s’être émancipés de la tutelle britannique, les plus incomparables.

À la différence de la France et de l’Italie, l’Allemagne comptait entre le XVIIIe et le XIXe siècle quantités de cours avec des princes suffisamment cultivés et passionnés, mais surtout assez riches pour satisfaire leurs passions grâce à de grands artistes paysagistes aux premiers rangs desquels figurent Friedrich Ludwig von Sckell, Peter Joseph Lenné et le prince Hermann von Pückler-Muskau.

C’est à la découverte de ce pan essentiel de l’histoire culturelle allemande que convie cet ouvrage mettant en évidence les enjeux philosophiques et esthétiques de la discussion sur le nouveau modèle paysager. Et cela, tout au long d’une période qui a vu la création de nombreux parcs dont ceux, parmi les plus fameux, de Wörlitz à Dessau et de Wilhelmshöhe à Cassel, inscrits tous deux au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, ou encore de Muskau et de Branitz.

Cette Esthétique du jardin paysager allemand regroupe un ensemble inédit en français de textes descriptifs et relatifs aux réalités pratiques de leur aménagement, mis en regard avec les photographies de Ferdinand Graf von Luckner qui donnent à voir ces parcs dans leur état actuel, à la fois exemplaire d’entretien et de conservation.

Médias

Côté cour(s), côté jardin(s)
LeMonde.fr

Accéder au contenu

Esthétique du jardin paysager allemand : entretien avec Eryck de Rubercy
Paradeisos - Jardins européens

Accéder au contenu

Presse

Cette anthologie de textes aborde l’histoire des jardins allemands sous l’angle scientifique. Les contributions littéraires (on rencontrera au passage les noms familiers de Hegel, de Goethe ou de Schiller) soutiennent les textes de paysagistes de la période étudiée. Les photographies, contemporaines, incitent à aller les arpenter.
LeMonde.fr - 13/10/2018

Ce recueil de textes de l'époque illustrés de photos d'aujourd'hui s'adresse à un public d'érudits passionnés.
Télérama - 24/11/2018

Biographies Contributeurs

Ferdinand GRAF VON LUCKNER

Ferdinand Graf von Luckner, passionné par les plantes et les jardins depuis sa plus tendre enfance, a néanmoins commencé par étudier la photographie, afin de devenir photo designer. Son style et sa technique parfaite lui ont acquis la réputation d'un excellent auteur de reportages photos dans de nombreux domaines - architecture, architecture intérieure, voyages, paysages, et surtout les jardins, auxquels il a ainsi pu se consacrer par le biais de l'art. Ses photos sont publiées dans des magazines renommés, et il a contribué à de très nombreux ouvrages sur le thème des jardins, dont les derniers en date sont Die geheimen Gärten von Hamburg -Verborgene Pracht zwischen Elbe und Alster, avec Ulrich Timm (DVA Bildband, 2014) et, tout récemment, Der Garten von Hermann Hesse - Von der Wiederentdeckung einer verlorenen Welt, avec Eva Eberwein (DVA Bildband, 2016). On citera également le très beau volume qu'il a publié sur les voyages du prince de Pückler-Muskau en Angleterre et en Irlande, Die Gartenreisen des Hermann Fürst von Pückler-Muskau (DVA Bildband, 2012).

Stéphanie DE COURTOIS

Stéphanie de Courtois, docteur en histoire de l'art, poursuit des recherches sur l'histoire des parcs et jardins et sur les concepteurs français et étrangers du XIXe siècle. Elle enseigne au sein du Master Jardins historiques, patrimoine, paysage de l'École nationale supérieure d'architecture de Versailles. Tout en dirigeant des études historiques et paysagères, elle contribue à la valorisation du patrimoine des jardins et paysages européens, avec la participation à plusieurs publications et colloques dont, récemment, sur les changements climatiques dans les jardins [Historische Gärten im Klimawandel, Leipzig ed., 2014]. Secrétaire du Comité scientifique international ICOMOS-IFLA Paysages Culturels, elle a en outre codirigé l'ouvrage Edouard André, un paysagiste-botaniste sur les chemins du monde, Besançon, Éditions de l'Imprimeur, 2001, et collaboré à l'exposition J'ai descendu dans mon jardin. Archives des Yvelines, 2011.

Marie-Ange MAILLET

Marie-Ange Maillet, ancienne élève de l'ENS Fontenay Saint-Cloud et agrégée d'allemand, est traductrice et maître de conférences en études germaniques à l'université de Paris 8-Vincennes-Saint-Denis. Spécialiste de l'œuvre de l'écrivain et poète Heinrich Heine, auquel elle a consacré deux ouvrages (Heinrich Heine et Munich, Paris : CNRS éditions, 2004, et Heinrich Heine, Paris : éditions Belin, collection « voix allemandes », 2006) et dont elle a traduit les Écrits mythologiques (2004) et le recueil Lutetia (2011) aux éditions du Cerf, Paris, elle a également dirigé, avec Norbert Waszek, l'ouvrage collectif Heine à Paris. Témoin et critique de la vie culturelle française (Paris : éditions de l'éclat, 2014). Elle travaille actuellement sur l'œuvre du parcomane et prince voyageur Hermann von Pückler-Muskau, à propos duquel elle a publié de nombreux articles et dont elle a édité en français, en collaboration avec Eryck de Rubercy et Stéphanie de Courtois, les Aperçus sur l'art du jardin paysager (Paris : Klincksieck, L'esprit et les formes, 2014), qui a reçu le prix historique P.-J Redouté 2015. Elle est également l'auteur de nombreuses traductions relatives à l'histoire des idées et des sciences humaines au XIXe siècle ; la dernière en date est L'esprit de l'art culinaire de Carl Friedrich von Rumohr (Klincksieck, 2016).

Eryck De RUBERCY

Essayiste, critique littéraire, traducteur d’allemand (prix Nelly-Sachs 2004), Eryck de Rubercy est notamment l’auteur Des poètes et des arbres (2005) et l’éditeur chez Klincksieck des Aperçus sur l’art du jardin paysager (prix historique P. J. Redouté 2015) de Hermann von Pückler-Muskau.

Consulter la table des matières

Avant-propos

1. Penser le jardin paysager — Marie-Ange Maillet

1. Johann Georg Sulzer
2. Justus Möser
3. Johann Wolfgang von Goethe
4. Christian Cay Lorenz Hirschfeld
5. Johann Jakob Atzel
6. Immanuel Kant
7. Friedrich Wilhelm Basilius von Ramdohr
8. Karl Heinrich Heydenreich
9. Friedrich von Schiller
10. Johann Christian August Grohmann
11. Wilhelm Gottlieb Becker
12. Christian August Semler
13. Johann Georg Jacobi
14. Ludwig Tieck
15. Georg Wilhelm Friedrich Hegel
16. Gustav Meyer
17. Jacob von Falke
18. Karl Ernst Schneider

2. Arpenter, voir et décrire le jardin paysager — Eryck de Rubercy

1. Karl Wilhelm Hennert
2. August von Rode
3. Friedrich von Matthisson
4. Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling
5. Karl Robert Schindelmayer
6. Wilhelm Gottlob Becker
7. Karl Wilhelm Daßdorf) / Johann August Lehninger
8.Wilhelm Schumann
9. Gottlob Heinrich von Rapp
10. Karl Robert Schindelmayer
11. Christian Cay Lorenz Hirschfeld
12. Ephraim Wolfgang Glasewald
13. Johann Wilhelm Döring
14. Karl Robert Schindelmayer
15. Johann Michael Zeyher
16. Gustav Adolph Fintelmann
17. Carl August Sckell
18. Eduard Petzold
19. Hermann Jäger
20. Georg Wilhelm Röder

3. Concevoir et créer le jardin paysager — Stéphanie de Courtois

1. Friedrich Casimir Medicus
2. Johann George Gottlieb Schoch
3. Christian Ludwig Stieglitz
4. Karl Robert Schindelmayer
5. Friedrich Ludwig von Sckell
6. Peter Joseph Lenné
7. Hermann von Pückler-Muskau
8. Carl Ritter
9. Rudolph Siebeck
10. Eduard Petzold
11. Hermann Jäger
12. Gustav Meyer


Bibliographie choisie
Présentation des auteurs

Extrait