La Grèce hors d'elle et autres textes

Écrits 1973 - 2003

La Grèce hors d'elle et autres textes
La Grèce hors d'elle et autres textes

Son ton est à nul autre pareil.

(Le Monde des Livres)

Une somme géniale.

(Le Point)

Préface de : Jean-Michel Rey
Texte établi par : Michèle Cohen-Halimi

Livre expédié sous 24h ouvrées
Epub à télécharger
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Cet ouvrage rassemble, selon un ordre strictement chronologique, cinquante-six articles écrits par Nicole Loraux entre 1973 et 2003. Il donne à lire le déploiement discontinu, expérimental, de réflexions lisibles sur le même plan que celui des livres publiés, et l’effet d’après-coup de ces derniers, leur reprise sur d’autres plans — toutes ces lignes dessinant ensemble la vaste cartographie d’une œuvre très singulière.
L’article « La Grèce hors d’elle et autres textes », qui donne son titre à ce recueil, rappelle la méthode par laquelle Nicole Loraux n’a pas cessé, selon ses propres mots, de « trouver dans la Grèce (et en abondance) de quoi la faire sortir d’elle-même » en multipliant les stratégies comparatistes, les va-et-vient entre les champs disciplinaires les plus divers (philosophie, psychanalyse, ethnologie, philologie).
Il en résulte un parcours intellectuel où apparaît, dominante et continue, l’analyse du discours que la cité athénienne a construit à son propre sujet en même temps que s’approfondit l’éclairage du conflit (stasis) constitutif de la démocratie. Enfin, l’attention toujours plus soutenue à « l’opérateur féminin », compris comme facteur de subversion de l’ordre politique de la cité, dominé par le masculin, suscite une approche originale et novatrice de la tragédie. Nicole Loraux découvre la dimension « antipolitique » de l’espace tragique, qui permet aux voix exclues de la parole civique de se faire entendre.

Médias

Comme une Grecque
En attendant Nadeau - Journal de la littérature, des idées et des arts

Accéder au contenu

Presse

Virtuose de l’anachronisme bien tempéré, Nicole Loraux a expérimenté de multiples allers-retours entre réalités antiques et questions contemporaines, cherchant à les éclairer les unes par les autres. [...] Son ton est à nul autre pareil. Mais aussi sa méthode, fort singulière. Celle-ci entrelace, en permanence, détails microscopiques extraits des archives et réflexion d'ensemble sur nos représentations des Anciens. Plus que tout autre, Nicole Loraux fut attentive aux manières dont les questions de notre temps tantôt voilent et tantôt décapent telle ou telle réalité antique.
Le Monde des Livres - 15/01/2021

Une somme géniale qui dépoussière encore un peu plus l’Antiquité grâce à l’usage méthodique et raisonné que la très audacieuse Nicole Loraux fait de « l’anachronisme » en histoire, qu’elle définit ainsi : « Aller vers le passé avec les questions du présent pour revenir vers le présent lesté de ce que l’on a compris du passé. » Si ce n’est déjà fait, faites connaissance.
Le Point - 28/01/2021

Cet esprit audacieux, prônant l’anachronisme et rappelant que « Thucydide n’est pas un collègue », resta toujours fertile. Son œuvre foisonnante est bien vivante.
L'Histoire - 01/04/2021

Biographies Contributeurs

Nicole Loraux

Historienne et helléniste Nicole Loraux (1943–2003) a été membre du Centre Louis Gernet (Jean-Pierre Vernant fondateur, Pierre Vidal-Naquet, Marcel Detienne parmi d’autres). Elle a contribué à éclairer l’étroite solidarité des dimensions historique, politique, anthropologique, sociale, psychologique de l’expérience grecque. Parmi ses nombreux livres, on compte L’Invention d’Athènes (1981, rééd. 1993), Né de la terre (1996), La Cité divisée (1997) et La Tragédie d’Athènes (2005).

Consulter la table des matières

Notice éditoriale
Remerciements
Préface


1. L’interférence tragique
2. Marathon ou l’histoire idéologique
3. Socrate, contrepoison de l’oraison funèbre. Enjeu et signification du Ménexène
4. Hèbè et andreia. Deux versions de la mort du combattant athénien
5. Problèmes grecs de la démocratie moderne
6. Mourir devant Troie, tomber pour Athènes. De la gloire du héros à l’idée de la cité
7. Sur la transparence démocratique
8. (avec Pierre Vidal-Naquet), La formation de l’Athènes bourgeoise. Essai d’historiographie 1750-1850
9. La gloire et la mort d’une femme
10. Thucydide n’est pas un collègue
11. La Grèce hors d’elle
12. Athènes, l’historien et les funérailles
13. La cité comme cuisine et comme partage
14. Le héros et les mots
15. Du libéralisme en histoire ou l’individu-écran
16. Un citoyen contre nature
17. Épouses tragiques, épouses mortes
18. La cité, l’historien, les femmes
19. Matrem nudam : quelques versions grecques
20. Thucydide a écrit la guerre du Péloponnèse
21. L’empreinte de Jocaste
22. Le corps vulnérable d’Arès
23. Voir dans le noir
24. Oikeios polemos. La guerre dans la famille
25. Notes sur l’un, le deux et le multiple
26. Alors apparaîtront les Érinyes
27. Solon et la voix de l’écrit
28. Sur un non-sens grec. Œdipe, Théognis, Freud
29. Notes sur un impossible sujet de l’histoire
30. Pour quel consensus ?
31. De l’amnistie et de son contraire
32. Poluneikês epônumos. Les noms des fils d’OEdipe, entre épopée et tragédie
33. Les mots qui voient
34. La métaphore sans métaphore. À propos de l’Orestie
35. La majorité, le tout et la moitié. Sur l’arithmétique athénienne du vote
36. Qu’est-ce qu’une déesse ?
37. L’Homme Moïse et l’audace d’être historien
38. Antigone sans théâtre
39. Aristophane et les femmes d’Athènes : réalité, fiction, théâtre
40. (avec Patrice Loraux), L’Athenaion politeia avec et sans Athéniens
41. Questions antiques sur l’opinion. En guise de réponse à Pierre Laborie
42. Lokapakti. L’indianisme, le sacrifice et les mots
43. Le point de vue du mort
44. La tragédie grecque et l’humain
45. Aristophane, les femmes d’Athènes et le théâtre
46. Aspasie, l’étrangère, l’intellectuelle
47. Mélissa, épouse et fille du tyran
48. Le regard d’une historienne de l’Antiquité
49. Une histoire en proie à ses limites
50. L’Iliade moins les héros
51. Achille, le poète et les mots
52. Clisthène, diviseur-lieur d’Athènes
53. Un absent de l’histoire : le corps dans l’historiographie thucydidéenne
54. Prosopopée de l’histoire
55. L’aphasie et le jeu de mot
56. Les deux bonshommes. La citation au mm2 (Sur Bouvard et Pécuchet)

Table des sources

Extrait