Revue de littérature comparée - N°3/2020

Revue de littérature comparée - N°3/2020

Sous la direction de : Pierre Brunel, Véronique Gély, Daniel-Henri Pageaux

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Neus ROTGER : Le roman comme théorie de l’histoire: théories de l’écriture historique en France au XVIIe siècle (en anglais)
Cet article traite de la relation entre l’historiographie et le roman dans la France moderne. Il remet en cause la vision établie qui minore le rôle du roman dans le débat historiographique du dix-septième siècle et avance au contraire que la fiction en prose a joué un rôle important dans la configuration des paramètres théoriques de l’histoire (de la même manière que nous savons comment l’écriture de l’histoire détermine les origines du roman). L’examen d’une série de traités d’épistémologie de l’histoire, allant de Sorel à La Mothe Le Vayer, à Le Moyne, Saint-Réal, Saint-Évremond et Rapin permet de montrer comment le roman participe au processus de réhabilitation d’une discipline en crise.

François GENTON : Gellert en France : une bibliographie et quelques réflexions
Que reste-t-il de l’œuvre de Christian Fürchtegott Gellert en France et en français ? Aucun des livres de cet auteur n’est disponible sur le marché du livre en France. Aucune traduction n’a été publiée en France depuis la moitié du XIXe siècle. Ce texte tente de faire le bilan des traductions françaises d’œuvres intégrales de Gellert ou d’extraits tirés de ses œuvres et esquisse une description de l’importance en français et en France de cet auteur et de son œuvre.

Ignacio RAMOS-GAY : « An Ingrained Antipathy » : Traduire et adapter le théâtre français en Angleterre, du pillage à la suprématie culturelle (1843-1886)
L’objectif de cet article est d’analyser la pratique de la traduction et de l’adaptation d’œuvres françaises pour la scène londonienne pendant près d’un demi-siècle de la période victorienne (1843-1886). À partir des témoignages de dramaturges, de critiques, d’acteurs et de chroniques journalistiques, il est possible d’observer comment le recours au matériel étranger est conçu, dans un premier temps, comme un exemple de pillage intellectuel qui affaiblit la construction de l’identité nationale autour de l’art dramatique. Dans un deuxième temps, au fil du siècle, ce « vol » ou « pillage » sera conçu en termes positifs, laissant place à une « renaissance » de l’art dramatique britannique. Dans les deux cas, le fondement de l’activité créatrice dans les œuvres créées en France confirmera ce que certains critiques ont appelé la suprématie culturelle française au XIXe siècle.

Aurore TURBIAU : Traversées québécoises en littérature féministe : influences états-uniennes et françaises.
Cet article propose d’étudier la manière dont la littérature féministe québécoise s’est constituée, dans les années 1970, en relation avec les productions théoriques et littéraires françaises et américaines. Les Québécoises voyagent aux États-Unis et se nourrissent de ce qu’elles y apprennent ; les essais militants les intéressent, ceux de K. Millett, S. Firestone, B. Friedan ; mais le rapport d’influence avec les États-uniennes est unilatéral, les États-uniennes se souciant assez peu de ce qui se passe au Québec. En revanche, on peut parler de vrais échanges entre féministes françaises et québécoises ; elles partagent essais historiques et féministes, textes psychanalytiques ou littéraires ; elles participent aux mêmes revues et se retrouvent dans des congrès internationaux. Ainsi, au moment des années 1970, on peut parler de « traversées québécoises » : même si la littérature féministe québécoise ne s’est jamais placée en situation de dépendance par rapport aux créations états-uniennes et françaises, elle les a visitées pour en tirer de quoi se construire elle-même, avec ou sans leur participation active.

Victor TOUBERT : La bibliothèque inquiète : représentation des bibliothèques chez W.G. Sebald et Pierre Michon
Cet article propose de revenir sur la notion de « fantastique de bibliothèque » avancée par Michel Foucault pour étudier les rapports entre savoirs et littérature. Les représentations des bibliothèques chez W.G. Sebald et Pierre Michon semblent en effet ne pas pleinement correspondre au rapport fantastique avec le savoir dont Flaubert était, pour Foucault, le principal représentant. L’étude de ces représentations permet alors de comprendre certaines évolutions des rapports entre les écrivains et les savoirs : construits sur des usages originaux de l’intertextualité, ces représentations comportent une charge ironique et critique, et illustrent un rapport inquiet au savoir.

Biographies Contributeurs

Pierre Brunel

Pierre Brunel, membre de l'Institut universitaire de France de 1995 à 2005, est professeur de littérature comparée à l'université de Paris Sorbonne (Paris IV) depuis 1970. Il a orienté une partie de ses recherches sur l'étude des genres littéraires et en particulier sur le roman. Il y applique librement les méthodes de la littérature comparée, et en particulier celles qu'il a essayé de suggérer pour une mythocritique comparatiste.

Daniel-Henri Pageaux

Docteur d'Etat ès lettres (Université de Paris III-Sorbonne nouvelle, 1975). Hispaniste de formation, puis comparatiste (Université de Rennes, 1965-1975). Professeur de littérature générale et comparée à l'Université de Paris III-Sorbonne nouvelle. Membre du Comité Lesage au sein du CRLC (Centre de recherche en littérature comparée, Université de Paris-Sorbonne). Co-directeur de la "Revue de littérature comparée" et membre du comité de rédaction de diverses revues spécialisées (Thélème, Letterature di frontiera, Portulan, Mentalités). Romancier sous le pseudonyme Michel Hendrel..

Consulter la table des matières

Articles
Neus Rotger •
The Novel as Theory of History: Early Modern French Theories of Historical Writing

François Genton •
Gellert en France : une bibliographie et quelques réflexions

Ignacio Ramos-Gay •
« An Ingrained Antipathy » : Traduire et adapter le théâtre français en Angleterre, du pillage à la suprématie culturelle (1843-1886)

Aurore Turbiau •
Traversées québécoises en littérature féministe : influences étatsuniennes et françaises

Victor Toubert •
La bibliothèque inquiète : représentation des bibliothèques chez W.G. Sebald et Pierre Michon


Étude critique

Daniel-Henri Pageaux •
Un espace comparatiste : l’Atlantique

Comptes rendus

In memoriam George Steiner (1929-2020)
In memoriam Édouard Gaède (1930-2020)
In memoriam Pierre Rivas (1935-2020)

Résumés
Abstracts