Fortunes et infortunes de Théophile de Viau

Histoire de la critique suivie d'une bibliographie

Fortunes et infortunes de Théophile de Viau

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

La fortune de Théophile de Viau a subi au fil du temps de nombreuses oscillations. Cet ouvrage en retrace l'histoire, depuis les débuts du poète jusqu'à nos jours ; il permet en même temps de comprendre les causes de fluctuations hors du commun.
Tout jeune, Théophile connaît un succès éclatant, comparable, quoique dans un registre bien différent, à celui de Malherbe. Mais il ne faut que quelques années pour qu'il soit jeté en prison, victime d'une persécution sans merci, et condamné au ban perpétuel à l'issue du premier procès proprement littéraire de l'histoire. Avant que le siècle ne s'achève, il est encore la victime de Boileau, qui donne le coup de grâce à sa renommée et jette sur son œuvre un discrédit durable. À Gautier reviendra le mérite de quasiment le ressusciter, en s'insurgeant contre l'anathème qu'avait lancé le « Législateur du Parnasse ». Malheureusement, Sainte-Beuve ne s'associera pas à cette tentative de réhabilitation, et ses critiques ne seront que trop entendues.
Cependant, Théophile a toujours été apprécié par des lecteurs de choix, tels que Hugo, Nerval, Mallarmé, Swinburne, au XIXe siècle, Gourmont et Apollinaire au début du XXe siècle. Mais ce sont surtout ces dernières décennies qui lui ont été favorables, et d'une manière qui paraît, cette fois, irréversible : sympathie pour l'homme, intérêt pour ses œuvres, qui sont devenues l'objet d'une littérature critique abondante et souvent de qualité. Désormais, Théophile touche un public de plus en plus vaste — sans vraiment occuper encore la place qu'il mérite.
À propos de Théophile et de sa fortune, c'est-à-dire d'un cas particulier et à bien des égards exceptionnel, l'enquête menée par Guido Saba rend compte largement de l'évolution des goûts littéraires sur près de quatre siècles.

Biographies Contributeurs

Guido SABA

Professeur à l'Université de Rome, auteur de plusieurs études sur différents aspects de la littérature française, s'intéresse depuis longtemps à Théophile de Viau dont il a exploré dans de nombreux articles presque tous les aspects de l'œuvre et dont il a donné l'édition critique des Œuvres complètes en quatre volumes ainsi qu'une édition des poésies dans les « Classiques Garnier ». Prix national pour la philologie de l'Accademia dei Lincei et Grand Prix du rayonnement de la langue française de l'Académie française.