Les Muses classiques

Essai de bibliographie rhétorique et poétique

Les Muses classiques

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Trois des voies privilégiées dans lesquelles s'est engagée la réflexion contemporaine sur la littérature sont au principe de cette bibliographie : la rhétorique dont on mesure mieux aujourd'hui l'étendue, l'emprise et les variations, le concept d'invention qui a bénéficié d'une attention récente de la part des philosophes et la génétique littéraire qui tente, par le biais des dossiers et brouillons, d'entrer dans l'atelier de l'écrivain.

Ces voies sont pour le XVIIe siècle d'inégale fécondité. Si l'éloquence est alors représentée comme la reine des esprits et des textes, l'invention oscille entre son sens rhétorique lié à la topique et son sens moderne qui l'associe à l'autonomie créatrice et la génétique, privée le plus souvent des sources manuscrites, doit se mettre en quête d'autres voies d'accès et d'autres instruments.

On trouvera donc ici rassemblés, sans distinction de frontière entre le latin et le français, non tous les ouvrages — ce qui eût été utopique en un millier de titres —, mais tous les champs où se définissent des normes, des règles ou des codes, où se déploie une réflexion critique sur ce que l'on nomme aujourd'hui littérature. Théorie si l'on veut, plutôt territoire partagé par tous ceux qui écrivent et lisent, ces traités, commentaires et réflexions offrent, à travers un cadre tantôt scolaire ou stéréotypé, tantôt savant, tantôt mondain, des modèles, des aspirations et des stimulations, expriment aussi des ambitions et des rêves dont les textes ne seront que la réalisation aléatoire, parcellaire, provisoire.

C'est en tout cas à travers eux qu'il est partiellement possible aujourd'hui d'entrouvrir la porte de l'atelier classique, de mieux saisir les déterminations auxquelles l'écrivain obéit sans renoncer à sa marge de liberté et les complicités qui ainsi se nouent avec son public.

Biographies Contributeurs

Bernard Beugnot

Professeur de littérature française à l'Université de Montréal (en 1994).