Morphologie historique du latin

Morphologie historique du latin
Morphologie historique du latin

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Destinée à accueillir les ouvrages de fonds de notre catalogue, la collection « Librairie Klincksieck » change de présentation et propose désormais des livres reliés.

La Morphologie historique du latin d'Alfred Ernout, publiée pour la première fois en 1914, est incontestablement un classique des études de linguistique ancienne, à ce jour non remplacé, et mérite à ce titre d'inaugurer cette nouvelle présentation. Rappelons que la morphologie, branche de la linguistique, est l'étude des mots en fonction des préfixes, suffixes et flexions. Elle est donc particulièrement importante pour comprendre une langue à cas comme le latin.

Spécialiste de la morphologie et de la syntaxe latine, Alfred Ernout (1879-1973) a enseigné comme professeur à la faculté de lettres de Lille en 1916, puis à la Sorbonne. Il fut l'un des cofondateurs en 1917 de l'Association Guillaume Budé. Élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1934, il fut nommé professeur d'histoire de la langue latine au Collège de France en 1944, avant de devenir président de la Société de Linguistique de Paris en 1953.

Alfred Ernout est l'auteur de nombreuses études sur le latin de la période républicaine. Son Dictionnaire étymologique de la langue latine (1932), rédigé en collaboration avec Antoine Meillet, reste une référence sur bien des points. Pour la Collection des Universités de France il a édité, entre autres, Lucrèce, Salluste, Pétrone, Plaute ou Pline l'Ancien.

Biographies Contributeurs

Alfred ERNOUT

Spécialiste de la morphologie et de la syntaxe latine, Alfred Ernout (1879-1973) a enseigné comme professeur à la faculté de lettres de Lille en 1916, puis à la Sorbonne. Il fut l'un des cofondateurs en 1917 de l'Association Guillaume Budé. Élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1934, il fut nommé professeur d'histoire de la langue latine au Collège de France en 1944, avant de devenir président de la Société de Linguistique de Paris en 1953. Alfred Ernout est l'auteur de nombreuses études sur le latin de la période républicaine. Son Dictionnaire étymologique de la langue latine (1932), rédigé en collaboration avec Antoine Meillet, reste une référence sur bien des points. Pour la Collection des Universités de France il a édité, entre autres, Lucrèce, Salluste, Pétrone, Plaute ou Pline l'Ancien.

Consulter la table des matières

Première partie. La déclinaison latine

A. Généralités 
Les genres. Les nombres. Les cas 
Genre, . – Nombre, . – Cas. Valeurs des cas : nominatif, vocatif, accusatif, génitif, datif, ablatif, locatif,
Les procédés de la déclinaison latine
Ton, . – Alternances vocaliques, . – Désinences,
B. Les déclinaisons
Première déclinaison 
Noms grecs,
Deuxième déclinaison
Mots en -ios, -ius, . – Thèmes en -ro-, -lo-, . – Deus, . – Noms grecs,
Troisième déclinaison
Généralités
I. Thèmes consonantiques
a) Thèmes à occlusive, labiale, gutturale ou dentale
b) Thèmes à liquide
Noms anomaux
c) Thèmes à nasale
d) Thèmes en -s-
II. Thèmes en -i-
III. Thèmes mixtes
Substantifs
Adjectifs et participes
IV. Thèmes isolés
Noms grecs
Quatrième déclinaison
Domus
Cinquième déclinaison
Adjectifs
Positif
Comparatif
Superlatif
Formes anomales
Formes périphrastiques
Comparatif et superlatif des adverbes
Les pronoms
is, ea, id
Pronom relatif et interrogatif-indéfini
hic
iste, ille
idem
ipse
Thème *so-
« Un, tout, autre, seul »
Interrogatifs et indéfinis composés
Pronoms personnels
Adjectifs possessifs
Noms de nombre
Cardinaux, ordinaux
ūnus, duo, trēs
Les autres noms de nombre
Ordinaux
Distributifs, Multiplicatifs
Deuxième partie
LA CONJUGAISON LATINE
Le verbe. Généralités. Infectum et perfectum. Les voix. Le déponent.
Les temps et les modes. Les conjugaisons
Le présent
Les désinences :
a) Désinences de l'actif
b) Désinences du passif et du déponent
Formation des thèmes du présent
Verbes thématiques en -e/o (e conjugaison)
a) Verbes radicaux
b) Formes à suffixe et à infixe
Thèmes verbaux en -ā- (re conjugaison)
Thèmes verbaux en -ē- (e conjugaison)
Thèmes verbaux en -ī̆- (e conjugaison)
Temps et modes du présent
Indicatif présent
a) Type radical thématique
b) Types en -ā- et en -ē-
c) Types en -ī̆-
Imparfait de l'indicatif
Futur
a) Futur en -am, -ēs
b) Futur en -bō
c) Futur en -sō
Futur périphrastique
Subjonctif présent
Imparfait du subjonctif
Impératif
a) Impératif présent
b) Impératif futur
c) Impératif futur passif
Formes non personnelles de l'infectum
Infinitif présent actif et passif
Participe présent actif
Participe futur passif
Présents anomaux
Sum et ses composés
Volō et ses composés
Ferō
Edō et ses composés


Fiō
Inquam
Le parfait
Généralités. Rapports de l'infectum et du perfectum ; du perfectum et du participe en -to-
Parfait des thèmes consonantiques
A. Parfait à redoublement
B. Parfait radical sans redoublement
I. Verbes présentant l'alternance de quantité
II. Verbes présentant l'alternance de timbre et l'alternance de quantité
III. Parfaits sans caractéristiques
B. Parfait sigmatique
Parfait des verbes à radical vocalique
a) Parfait en -vī
b) Parfait en -uī
Verbes en -uō, -vō, -veō
Formes en -īī
Formes contractes du parfait en -vī
Éléments -is du parfait
Désinences de l'indicatif parfait
Parfait périphrastique avec habeō et le participe en -to
Temps et modes du parfait
Plus-que-parfait
Futur antérieur et parfait du subjonctif
Formes non personnelles
Infinitif parfait
Participe passé passif
Adjectif verbal en *-to
a) Verbes à radical consonantique
b) Verbes à radical vocalique
Changements phonétiques
a) Vocalisme
b) Consonantisme
Formes anomales
Parfait passif et déponent
Participe futur actif
Infinitif futur actif
Supin
Infinitif futur passif
Bibliographie
Index des auteurs
Index des formes