La Correspondance littéraire de Grimm et de Meister (1754-1813)

La Correspondance littéraire de Grimm et de Meister (1754-1813)

Texte établi par : Bernard BRAY, Jochen SCHLOBACH, Jean VARLOOT

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

La correspondance littéraire de Grimm, continuée par Meister, est la plus célèbre des revues clandestines ; envoyée sous forme d'exemplaires manuscrits de 1753 à 1793, puis jusqu'à 1813, à de rares souveraines et princes éclairés de l'Europe, elle fut cependant connue et utilisée par Goethe et Schiller. Elle ne fut imprimée que de façon incomplète, y compris dans l'édition Tourneux (1877-1882), la dernière. Elle n'a fait l'objet jusqu'à présent d'aucune étude systématique. De nos jours elle a inspiré de nouvelles recherches, rendues possibles par la révélation des manuscrits originaux, qui ont posé les problèmes de la rédaction, de la diffusion et de l'influence de cette Correspondance.
Tel fut l'objet du colloque organisé en commun à Sarrebruck en février 1974 par Jean Varloot, Directeur de recherche au C.N.R.S., spécialiste de Diderot et des périodiques du XVIIIe siècle et par Jochen Schlobach, Professeur à l'Université de la Sarre, spécialiste de Grimm.
Par l'originalité des interventions et par l'intérêt soutenu des débats, ce colloque a renouvelé complètement la question. Ces Actes seront indispensables à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des rapports internationaux au XVIIIe siècle, dans le domaine des idées, de la littérature et des arts ; ils donnent une image nouvelle de l'Europe des Lumières.

Biographies Contributeurs

Bernard BRAY

Professeur à l'université de la Sarre (en 1992).

Jochen SCHLOBACH

Professeur de littérature et de langues romanes, Université de Saarl, Allemagne. Président de la Société internationale d'étude du dix-huitième siècle (1995-1999).

Jean VARLOOT

Spécialiste de l'oeuvre de Diderot et du XVIIIe siècle. En poste au CNRS (en 1987).