Esthétique du mouvement cinématographique

Esthétique du mouvement cinématographique
  • 160 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13.5 x 20.9 cm
  • 50 questions
  • Parution :
  • CLIL : 3080
  • EAN13 : 9782252035245
  • Code distributeur : 28025
  • Export ONIX 3.0
English version

Livre expédié sous 24h ouvrées
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Ce livre décrit une origine et une trajectoire. L'origine est un imaginaire propre au XIXe siècle qui annonce l'arrivée de la reproduction mécanique de l'image (le cinématographe). On y trouvera donc le rappel de pratiques et d'inventions, de théories (Benjamin, Warburg), d'écrivains (Baudelaire, Zola, Villiers), de photographes (Nadar), de plasticiens ou de danseurs (Rodin, Nijinski).
La trajectoire consiste à vérifier que cet imaginaire traverse tout le xxe siècle (Duchamp, Giacometti, Proust, les figures de Breton...), et fonde une esthétique du mouvement cinématographique (expérimental, poétique ou de fiction) reposant sur la figure du marcheur. Depuis l'homme des chronophotographies de Marey jusqu'à la course de Denis Lavant chez Leos Carax, à travers le néoréalisme ou en passant par la modernité cinématographique d'un Alain Resnais, d'un Jean-Luc Godard ou d'une Agnès Varda, une même élaboration du mouvement se déploie.

Biographies Contributeurs

Suzanne LIANDRAT-GUIGUES

Suzanne Liandrat-Guigues est spécialiste de Luchino Visconti sur lequel elle a publié plusieurs ouvrages. Elle est l'auteur d'une étude de Red River (BFI) et d'un essai, Cinéma et sculpture : un aspect de la modernité cinématographique (L'Harmattan) et d'un « 50 questions » : Esthétique du mouvement cinématographique. Elle a écrit plusieurs ouvrages en collaboration, notamment Penser le cinéma (« 50 questions ») et Godard, simple comme bonjour (L'Harmattan).