Charles SOREL


Charles Sorel (1599?- 1674) fut dans sa jeunesse un libertin rebelle avant de se ranger et de devenir, sous des airs papelards de presque dévot, historiographe du roi (1638) et polygraphe disert (La Science Universelle). Tour à tour universelle et hétérodoxe, savante et humaniste, littéraire et esthétique (La Bibliothèque française), son œuvre nous révèle un esprit critique à la fois attardé et visionnaire : polygraphe et compilateur insatiable comme aux temps de la Renaissance en même temps que révolutionnaire par sa causticité satirique (Le Berger extravagant, parodie des bergeries sucrées), par son audace de libérateur des mœurs (la bacchanale sans fard de Francion annonce Sade) et par ce qui demeurera son legs essentiel : avoir fondé le geste critique qui anticipait sur la critique littéraire moderne.


Polyandre

Charles SOREL

Polyandre

Histoire comique

Polyandre est une véritable tranche de « vie (parisienne) » que nous conte la déambulation des personnages de Sorel en quête du « mode d'emploi » de leurs loisirs au milieu de XVIIe siècle...

Acheter