JANVIER

Patrick Reumaux

L'Artiste en petites choses

Patrick Reumaux

Patrick Reumaux nous promène de papillons en souvenirs, remonte son enfance sur le dos des phalènes, dans les bruissements du parc familial. Chaque épisode offre sa galerie de personnages et d’animaux, les uns se mêlant aux autres avec l’observation rare, tendue et précise qu’ont les enfants. 

Avec les illustrations de Noël Tuot. 

NOVEMBRE

Donatien Grau

Titres. Une histoire de l'art et de la littérature modernes

Donatien Grau

Cette étude entreprend d’analyser, pour la première fois, la façon dont des protagonistes de l’art et de la littérature modernes intitulèrent leurs œuvres. Si c’est au milieu du XIXe siècle que les peintres commencent à donner à leurs œuvres des noms qui sont davantage que des titres de convention, l’histoire a commencé bien plus tôt pour les écrivains et les poètes.

Nicolas Tertulian

Modernité et Antihumanisme. Les combats philosophiques de Georg Lukács

Nicolas Tertulian

Ce livre rassemble des articles dont la rédaction s’étend sur plus de trois décennies. Il esquisse les linéaments d’une philosophie de la démocratie radicale, centrée sur la figure du penseur hongrois Georg Lukács (1885-1971).

OCTOBRE

Sigfried Kracauer

De Caligari à Hitler. Une histoire psychologique du cinéma allemand

Sigfried Kracauer

Sigfried Kracauer entreprend d’étudier la propagande et les films nazis lorsqu’il arrive aux États-Unis, ce qui le conduit à remonter le courant et à écrire une étude psychologique fouillée qu’il publie en 1947 : From Caligari to Hitler. Ce texte, le premier qui utilise en cette matière les conquêtes du marxisme liées à celles de la psychanalyse, montre que le septième art, mieux que tout autre moyen d’expression, révèle dans sa vérité complexe la mentalité d’une nation. 

SEPTEMBRE

Léonard de Vinci

Kenneth Clark

Léonard de Vinci

Considéré comme un classique par les historiens de l’art, le Léonard de Vinci de Kenneth Clark fut publié en 1939. Certes, d’autres points de vue ont depuis été développés à propos de cet artiste hors normes, mais l’ouvrage n’a rien perdu de son intérêt ni de son originalité.