Eugène Plon

Eugène Plon, né le 11 juin 1836 et mort le 31 mars 1895, à qui son père confia en 1859 la direction de la maison d’édition qu’il avait fondée, s’associa en 1873 à son beau-frère Louis-Robert Nourrit et à Émile Perrin sous la dénomination E. Plon et Cie qui deviendra E. Plon, Nourrit et Cie en 1883. Nommé en 1877 au grade de chevalier de la Légion d’honneur, il devint président du Cercle de la Librairie (1884-1885) avant d’être promu officier par décret du 2 avril 1894. Féru d’art, membre de l’Académie royale des beaux-arts de Copenhague et chevalier de divers ordres scandinaves, il réserva une partie de son temps à l’étude de la sculpture en publiant en 1867, Thorvaldsen, sa vie et son œuvre qui s’impose alors comme l’ouvrage de référence sur le sculpteur, traduit en allemand, en italien et en anglais, avec deux éditions spéciales aux États-Unis – et réédité en 1874. Cette première biographie est suivie par celle qu’il consacra au Sculpteur danois Vilhelm Bissen (1870, rééditée en 1872), puis par deux autres ouvrages sur la sculpture italienne – Benvenuto Cellini orfèvre, médailleur, sculpteur : recherches sur sa vie, sur son œuvre et sur les pièces qui lui sont attribuées (1883) et Les Maîtres italiens au service de la maison d’Autriche. Leone Leoni, sculpteur de Charles-Quint, et Pompeo Leoni, sculpteur de Philippe II (1887), couronné par le prix Bordin de l’Académie des beaux-arts.

Bertel Thorvaldsen

Eugène Plon, Sauveur Jacquemont

Bertel Thorvaldsen

Sa vie et son oeuvre

Le sculpteur danois Bertel Thorvaldsen (1770-1844) occupe une place remarquable dans l’histoire de la réception de l’art antique. On peut dire qu’il fut à la sculpture ce que David fut à la peinture, le meilleur des défenseurs du néo-classicisme dans la lignée de Winckelmann.

Acheter

Livre brochéA paraître