Frédéric MONNEYRON



Docteur d'Etat en science politique (Montpellier I) et docteur d'Etat ès lettres et sciences humaines (Paris IV-Sorbonne), il est Professeur des Universités et enseigne la littérature générale et comparée et la sociologie de la mode à l'Université de Perpignan-Via Domitia. Il est également professeur invité dans plusieurs universités américaines et européennes et expert auprès de la Commission européenne à Bruxelles. Ses recherches s'inscrivent dans le cadre d'une sociologie de l'imaginaire et se donnent pour objet d'étude la sexualité et les relations entre les sexes, le vêtement et la mode d'un côté ; l'Europe, l'idée de nation et l'idée de race d'un autre côté. Il est l'auteur d'une quinzaine d'essais traduits en plusieurs langues dont récemment Séduire, L'imaginaire de la séduction de Don Giovanni à Mick Jagger (PUF, 1997, rééd. 2000), La Nation aujourd'hui. Formes et mythes (L'Harmattan, 2000), La Frivolité essentielle. Du vêtement et de la mode (PUF, 2001), Mythes et littérature (PUF, 2002, avec Joël Thomas), L'imaginaire racial (L'Harmattan, 2004), La Mode et ses enjeux (Klincksieck, 2005), L'Automobile. Un imaginaire contemporain (Imago, 2006, avec Joël Thomas), La Sociologie de la mode (PUF, 2006) et Sociologie de l'imaginaire (Colin, 2006, avec P. Legros, J.-B. Renard et P. Tacussel). Il est en outre nouvelliste (Sans nom et autres nouvelles, 1999) et traducteur : A. K. Coomaraswamy, La philosophie chrétienne et orientale de l'art, Pardès et Edith Wharton, Voyage au Maroc, Gallimard-L'imaginaire.


La Mode et ses enjeux

Frédéric MONNEYRON

La Mode et ses enjeux

Cet ouvrage invite à changer notre regard sur la mode dans l'appréhension des comportements individuels et des structures sociales.

Acheter