Le Gibbon dans la civilisation chinoise

Essai sur la sagesse animale

Le Gibbon dans la civilisation chinoise
Le Gibbon dans la civilisation chinoise
  • 242 pages
  • 8 Illustration(s) couleurs, 1 Carte(s)
  • Livre broché
  • 12.4 x 18.2 cm
  • De natura rerum
  • N° dans la collection : 26
  • Parution :
  • CLIL : 4044
  • EAN13 : 9782252044773
  • Code distributeur : 65635

Traduit par : Ghislain Chaufou

Livre expédié sous 24h ouvrées
Epub à télécharger
Pour retrouver vos livres favoris

Présentation

Robert Van Gulik, orientaliste et sinologue éminent, auteur de La vie sexuelle dans la Chine antique, des nombreuses et très célèbres Enquêtes du juge Ti, de publications concernant divers aspects de la civilisation chinoise traditionnelle, diplomate en Orient, a aimé et élevé chez lui, à Kuala Lumpur en Malaisie, plusieurs gibbons.
Les études en français sur ces animaux distingués et ravissants restent très rares ; à l’étude zoologique et sympathique Van Gulik joint ce que Borges appelle « la poésie de l’érudition », examinant évocations et figures, dans la littérature et la peinture chinoises classiques, de ces singes gracieux et aimables. On pourra lire ici des textes nulle part ailleurs traduits, et de fins commentaires de tableaux fort peu connus.

Presse

Étonnant et à découvrir.
L'Architecture d'aujourd'hui - 01/12/2020

Biographies Contributeurs

Robert Van Gulik

Hollandais, Robert Van Gulik, (1910 - 1967) est un fin érudit et un véritable polyglotte (néerlandais, anglais, japonais, malais, javanais, latin, grec mais aussi chinois et russe). Après avoir étudié à Leyde et à Utrecht le droit et la politique, il entre aux Affaires étrangères. Il s'initie à la poésie et à la calligraphie chinoises, au tibétain et au sanscrit, à la philosophie bouddhiste. Après avoir assimilé cette formation de lettré chinois, il publie deux ouvrages, l'un sur le luth chinois, l'autre sur la peinture. Il continue son œuvre au cours de ses pérégrinations de diplomate, au Japon, au Liban, en Malaisie, à Washington. C'est en 1948 au Japon qu'il traduit un roman policier chinois, le Dee Gong An ou Affaires résolues par le juge Ti, fonctionnaire de l'époque T'ang. En s'inspirant de vieux récits chinois, Van Gulik écrit alors dix-sept récits policiers fictifs, affaires débrouillées par son juge Ti, qui font découvrir au lecteur occidental maints aspects de la vie sociale en Chine ancienne. L'acquisition d'un album de gravures érotiques de la dynastie Ming l'amène à s'intéresser à l'érotisme chinois et en 1962 il publie La vie sexuelle dans la Chine antique, traduit en français en 1971.

Consulter la table des matières

Introduction

Première partie. De l’Antiquité à la dynastie Han - 1500/- 202
Deuxième partie. De la dynastie Han à la fin des T’ang - 202 à 907
Troisième partie. Les dynasties Sung, Yuan, et Ming de 960 à 1644


Appendice. Le gibbon au Japon
Notes sur les gibbons mentionnés ci-dessous
Carte
Liste des abréviations

Extrait